オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



QUATRIÈME ACTE

L'intérieur du temple de Diane. La statue de la déesse est élevée sur une estrade; à côté, l'autel des sacrifices

SCÈNE 1
Iphigénie se trouve seule aux pieds de la statue

IPHIGENIE
Non, cet affreux devoir je ne puis le remplir.
En faveur de ce Grec un Dieu parlait sans doute.
Au sacrifice affreux que mon âme redoute,
Non, je ne pourrais consentir!

Air

Je t'implore et je tremble, ô Déesse implacable!
Dans le fond de mon cour mets la férocité.
Etouffe de l'humanité
La voix plaintive et lamentable!
Hélas' ah! quelle est donc la rigueur de mon sort:
D'un sanglant ministère,
Victime involontaire!
J'obéis! Et mon coeur est en proie au remords.


SCÈNE 2
Entrent les prêtresses avec Oreste

CHOEUR DES PRÊTRESSES
Ô Diane, sois-nous propice.
La victime est parée, et l'on va l'immoler!
Puisse le sang qui va couler,
Puissent nos pleurs apaiser ta justice.

IPHIGÉNIE
La force m'abandonne; ô moment douloureux!

ORESTE
Voilà le terme heureux de mes longues souffrances.
Puisse-t-il l'être aussi, grands dieux,de vos vengeances!

IPHIGÉNIE
Ô ciel!

ORESTE
à Iphigénie
Séchez les pleurs qui coulent de vos yeux,
Ne plaignez point mon sort, la mort fait mon envie!
Frappez!

IPHIGENIE
Ah! cachez-moi cette horrible vertu!
Les Dieux protégeaient votre vie,
Mais vous allez mourir, et vous l'avez voulu!

ORESTE
Ces Dieux m'en avaient fait un devoir nécessaire.
En voulant prolonger mon sort
Vous commettiez un crime involontaire!

IPHIGÉNIE
Un crime? ah! c'en est un de vous donner la mort!

ORESTE
Que ces regrets touchants pour mon cour ont de charmes!
Qu'ils adoucissent mes tourments!
Depuis l'instant fatal, hélas! depuis longtemps
Personne à mes malheurs n'avait donné des larmes.

IPHIGÉNIE
Hélas!

Hymne

LES PRÊTRESSES
environnant Oreste et le conduisant dans le sanctuaire
ou ellesl'ornent de bandelettes ei de guirlandes
Chaste fille de Latone,
prête l'oreille à nos chants!
Que nous voeux, que notre encens
S'élèvent jusqu'à ton trône.
Dans les cieux et sur la terre
Tout est soumis à ta loi.
Tout ce que l'Erèbe enserre,
A ton nom pâlit d'effroi!
En tous temps on te consulte,
Dans la paix, dans les combats;
Et l'on t'offre le seul culte
Révéré dans ces climats.
Chaste fille de Latone, etc.

Lorsqu 'Oresie est paré de guirlandes, on le conduit derrièrel'autel; on brûle des parfums autour de lui, on le purifie en faisant des libations sur sa tête

IPHIGÉNIE
Quel moment! Dieux puissants. secourez-moi!

QUATRE PRÊTRESSES
guidant Iphigénie vers l'autel
Approchez, souveraine prêtresse,
Remplissez votre auguste emploi!

IPHIGÉNIE
marchant péniblement vers l'autel
Barbares, arrêtez, respectez ma faiblesse!
Une prêtresse lui présente le couteau sacré
Dieux! tout mon sang se glace dans mon coeur
Je tremble.... et mon bras, plus timide ...

LES PRÊTRESSES
Frappez!

ORESTE
Iphigénie, aimable soeur!
C'est ainsi qu'autrefois tu péris en Aulide.

IPHIGENIE
Mon frère,., je me meurs..

LES PRÊTRESSES
Oreste! notre roi!

ORESTE
Que vois-je?

IPHIGÉNIE
Et j'allais l'immoler?

ORESTE
Où suis-je?

IPHIGÉNIE
Oreste...

ORESTE
Quel mystère?

IPHIGENIE
Ô mon cher frère!

ORESTE
Iphigénie, ô ciel! est-ce vous que je vois?

LES PRÊTRESSES
C'est elle, qu'aux fureurs d'un père,
Qu'à la rage des Grecs, Diane a su soustraire!
Oui, c'est Iphigenie!

IPHIGENIE
Ô mon frère!

ORESTE
O ma soeurr!
Oui c'est vous, oui, tout mon coeur me l'atteste!

IPHIGENIE
O mon frère! ö mon cher Oreste!

ORESTE
Quoi, Vous pouvez m'aimer? Vous n'avez point horreur?

IPHIGENIE
Ah' Laissons-là ce souvenir funeste,
Laissez-moi ressentir l'excès de mon bonheur!
Sans te connaître encore je t'avais dans mon coeur,
Au ciel, à l'univers je demandais mon frère!
Le voilà, je le tiens! Il est entre mes bras!
Mais que vois-je?


SCÈNE 3
Un femme grecque entre en courant

UNE FEMME GRECQUE
Tremblez' tremblez! on sait tout le mystère!
Le tyran porte ici ses pas.
Il sait qu'un des captifs destinés au supplice,
Sauvé par vous, fuyait loin de ces lieux!
Le tyran furieux
Vient, de l'autre, à l'instant presser le sacrifice!

LES PRÊTRESSES
Grands Dieux! secourez-nous!

IPHIGÉNIE
Il ne se fera pas, ce sacrifice abominable, impie!
Vous, sauvez votre roi des fureurs de Thoas!
Il est du sang des Dieux, Ils défendront sa vie!


SCÈNE 4
Entrent Thoas et les gardes

THOAS
à Iphigénie
De tes forfaits la trame est découverte:
Tu trahissais les Dieux et conjurais ma perte!
Il est temps de punir ta noire perfidie,
Il est temps que le ciel soit enfin satisfait!
Immole ce captif: que tout son sang expie
Et ton audace et ton forfait!

IPHIGENIE
Qu'oses-tu proposer, barbare?

LES PRÊTRESSES
Sauvez-nous, justes Dieux,
éloignez les horreurs que ce moment prépare!

THOAS
à Iphigénie
Obéissez aux Dieux;
le ciel parle, il suffit!
aux gardes
Gardes, secondez-moi!
Qu'on le saisisse!

IPHIGÉNIE
Ô ciel! qu'oses-tu faire?

THOAS
Qu'on le traîne à l'autel!

IPHIGÉNIE
Cruel, il est mon frère!

THOAS
Ton frère?

ORESTE
Oui, je le suis!

IPHIGENIE
C'est mon frère et mon roi,
Le fils d'Agamemnon!

THOAS
Frappez! quel qu'il puisse être!

IPHIGENIE
aux gardes
N'approchez pas!
aux prêtresses
Et vous, défendez votre maître!

THOAS
aux gardes
Lâches! Vous reculez d'effroi?
J'immolerai moi-même, aux yeux de la Déesse,
Et la victime et la prêtresse!

ORESTE
L'immoler? qui, ma soeur?
On entend un grand bruit derrière le théâtre

THOAS
Oui, je dois la punir, et tout son sang!


SCÈNE 5
Pylade entre rapidement, suivi d'une troupe de Grecs

PYLADE
frappant Thoas
C'est à toi de mourir!

CHOEUR DES GARDES DU ROI
Vengeons le sang de notre roi!
Frappons!

IPHIGENIE ET LES PRÊTRESSES
Grands Dieux' sauvez mon (son) frère!

PYLADE
(aux Grecs)
Courage, mes amis, et suivez-mol'

ORESTE
Pylade! ô mon Dieu tutélaire!

PYLADE
O mon unique ami!

IPHIGÉNIE ET LES PRÊTRESSES
Grands Dieux, secourez-nous!
Grands Dieux, sauvez mon (son) frére!

CHOEUR DES GRECS
De ce peuple odieux
Exterminons jusqu'au moindre reste.
Servons la vengeance céleste!
Et purifions ces lieux
Au nom de Pylade et d'Oreste'

CHOEUR DES GARDES DU ROI
Fuyons de ce lieu funeste!
Sauvons-nous, évitons leurs coups!
Les Dieux combattent pour Oreste


SCÈNE 6
La déesse Diane descend dans un nuage au milieu des combattants

DIANE
Arrêtez! écoutez mes décrets éternels!
Scythes! aux mains des Grecs remettez mes images!
Vous avez trop longtemps, dans ces climats sauvages,
Déshonoré mes lois et mes autels.
à Oreste
Malheureux fils d'un plus malheureux père,
Les Dieux sont enfin satisfaits
Tu n'entendras plus dèsormais
Les cris plaintifs des mânes de ta mère,
tes pleurs ont lavé tes forfaits.
Je prends soin de ta destinée,
Mycènes attend son roi; vas-y reigner en paix;
Et rends Iphigénie à la Grèce étonnée.
Diane remonte au ciel


SCÈNE 7

PYLADE
Ta soeur! qu'ai-je entendu?

ORESTE
Partage mon bonheur!

Air

Dans cet objet touchant à qui je dois la vie,
Et qu'un penchant si doux rendait cher à mon coeur,
Connais ma soeur Iphigénie!

LES PRÊTRESSES, LES GRECS ET LES SCYTHES
Les Dieux, longtemps en courroux,
Ont accompli leurs oracle;
Ne redoutons plus d'obstacles,
Un jour plus pur luit sur nous!
Une paix douce et profonde
Réigne sur le sein de l'onde
La mer, la terre et les cieux,
Tout favorise nos voeux.
QUATRIÈME ACTE

L'intérieur du temple de Diane. La statue de la déesse est élevée sur une estrade; à côté, l'autel des sacrifices

SCÈNE 1
Iphigénie se trouve seule aux pieds de la statue

IPHIGENIE
Non, cet affreux devoir je ne puis le remplir.
En faveur de ce Grec un Dieu parlait sans doute.
Au sacrifice affreux que mon âme redoute,
Non, je ne pourrais consentir!

Air

Je t'implore et je tremble, ô Déesse implacable!
Dans le fond de mon cour mets la férocité.
Etouffe de l'humanité
La voix plaintive et lamentable!
Hélas' ah! quelle est donc la rigueur de mon sort:
D'un sanglant ministère,
Victime involontaire!
J'obéis! Et mon coeur est en proie au remords.


SCÈNE 2
Entrent les prêtresses avec Oreste

CHOEUR DES PRÊTRESSES
Ô Diane, sois-nous propice.
La victime est parée, et l'on va l'immoler!
Puisse le sang qui va couler,
Puissent nos pleurs apaiser ta justice.

IPHIGÉNIE
La force m'abandonne; ô moment douloureux!

ORESTE
Voilà le terme heureux de mes longues souffrances.
Puisse-t-il l'être aussi, grands dieux,de vos vengeances!

IPHIGÉNIE
Ô ciel!

ORESTE
à Iphigénie
Séchez les pleurs qui coulent de vos yeux,
Ne plaignez point mon sort, la mort fait mon envie!
Frappez!

IPHIGENIE
Ah! cachez-moi cette horrible vertu!
Les Dieux protégeaient votre vie,
Mais vous allez mourir, et vous l'avez voulu!

ORESTE
Ces Dieux m'en avaient fait un devoir nécessaire.
En voulant prolonger mon sort
Vous commettiez un crime involontaire!

IPHIGÉNIE
Un crime? ah! c'en est un de vous donner la mort!

ORESTE
Que ces regrets touchants pour mon cour ont de charmes!
Qu'ils adoucissent mes tourments!
Depuis l'instant fatal, hélas! depuis longtemps
Personne à mes malheurs n'avait donné des larmes.

IPHIGÉNIE
Hélas!

Hymne

LES PRÊTRESSES
environnant Oreste et le conduisant dans le sanctuaire
ou ellesl'ornent de bandelettes ei de guirlandes
Chaste fille de Latone,
prête l'oreille à nos chants!
Que nous voeux, que notre encens
S'élèvent jusqu'à ton trône.
Dans les cieux et sur la terre
Tout est soumis à ta loi.
Tout ce que l'Erèbe enserre,
A ton nom pâlit d'effroi!
En tous temps on te consulte,
Dans la paix, dans les combats;
Et l'on t'offre le seul culte
Révéré dans ces climats.
Chaste fille de Latone, etc.

Lorsqu 'Oresie est paré de guirlandes, on le conduit derrièrel'autel; on brûle des parfums autour de lui, on le purifie en faisant des libations sur sa tête

IPHIGÉNIE
Quel moment! Dieux puissants. secourez-moi!

QUATRE PRÊTRESSES
guidant Iphigénie vers l'autel
Approchez, souveraine prêtresse,
Remplissez votre auguste emploi!

IPHIGÉNIE
marchant péniblement vers l'autel
Barbares, arrêtez, respectez ma faiblesse!
Une prêtresse lui présente le couteau sacré
Dieux! tout mon sang se glace dans mon coeur
Je tremble.... et mon bras, plus timide ...

LES PRÊTRESSES
Frappez!

ORESTE
Iphigénie, aimable soeur!
C'est ainsi qu'autrefois tu péris en Aulide.

IPHIGENIE
Mon frère,., je me meurs..

LES PRÊTRESSES
Oreste! notre roi!

ORESTE
Que vois-je?

IPHIGÉNIE
Et j'allais l'immoler?

ORESTE
Où suis-je?

IPHIGÉNIE
Oreste...

ORESTE
Quel mystère?

IPHIGENIE
Ô mon cher frère!

ORESTE
Iphigénie, ô ciel! est-ce vous que je vois?

LES PRÊTRESSES
C'est elle, qu'aux fureurs d'un père,
Qu'à la rage des Grecs, Diane a su soustraire!
Oui, c'est Iphigenie!

IPHIGENIE
Ô mon frère!

ORESTE
O ma soeurr!
Oui c'est vous, oui, tout mon coeur me l'atteste!

IPHIGENIE
O mon frère! ö mon cher Oreste!

ORESTE
Quoi, Vous pouvez m'aimer? Vous n'avez point horreur?

IPHIGENIE
Ah' Laissons-là ce souvenir funeste,
Laissez-moi ressentir l'excès de mon bonheur!
Sans te connaître encore je t'avais dans mon coeur,
Au ciel, à l'univers je demandais mon frère!
Le voilà, je le tiens! Il est entre mes bras!
Mais que vois-je?


SCÈNE 3
Un femme grecque entre en courant

UNE FEMME GRECQUE
Tremblez' tremblez! on sait tout le mystère!
Le tyran porte ici ses pas.
Il sait qu'un des captifs destinés au supplice,
Sauvé par vous, fuyait loin de ces lieux!
Le tyran furieux
Vient, de l'autre, à l'instant presser le sacrifice!

LES PRÊTRESSES
Grands Dieux! secourez-nous!

IPHIGÉNIE
Il ne se fera pas, ce sacrifice abominable, impie!
Vous, sauvez votre roi des fureurs de Thoas!
Il est du sang des Dieux, Ils défendront sa vie!


SCÈNE 4
Entrent Thoas et les gardes

THOAS
à Iphigénie
De tes forfaits la trame est découverte:
Tu trahissais les Dieux et conjurais ma perte!
Il est temps de punir ta noire perfidie,
Il est temps que le ciel soit enfin satisfait!
Immole ce captif: que tout son sang expie
Et ton audace et ton forfait!

IPHIGENIE
Qu'oses-tu proposer, barbare?

LES PRÊTRESSES
Sauvez-nous, justes Dieux,
éloignez les horreurs que ce moment prépare!

THOAS
à Iphigénie
Obéissez aux Dieux;
le ciel parle, il suffit!
aux gardes
Gardes, secondez-moi!
Qu'on le saisisse!

IPHIGÉNIE
Ô ciel! qu'oses-tu faire?

THOAS
Qu'on le traîne à l'autel!

IPHIGÉNIE
Cruel, il est mon frère!

THOAS
Ton frère?

ORESTE
Oui, je le suis!

IPHIGENIE
C'est mon frère et mon roi,
Le fils d'Agamemnon!

THOAS
Frappez! quel qu'il puisse être!

IPHIGENIE
aux gardes
N'approchez pas!
aux prêtresses
Et vous, défendez votre maître!

THOAS
aux gardes
Lâches! Vous reculez d'effroi?
J'immolerai moi-même, aux yeux de la Déesse,
Et la victime et la prêtresse!

ORESTE
L'immoler? qui, ma soeur?
On entend un grand bruit derrière le théâtre

THOAS
Oui, je dois la punir, et tout son sang!


SCÈNE 5
Pylade entre rapidement, suivi d'une troupe de Grecs

PYLADE
frappant Thoas
C'est à toi de mourir!

CHOEUR DES GARDES DU ROI
Vengeons le sang de notre roi!
Frappons!

IPHIGENIE ET LES PRÊTRESSES
Grands Dieux' sauvez mon (son) frère!

PYLADE
(aux Grecs)
Courage, mes amis, et suivez-mol'

ORESTE
Pylade! ô mon Dieu tutélaire!

PYLADE
O mon unique ami!

IPHIGÉNIE ET LES PRÊTRESSES
Grands Dieux, secourez-nous!
Grands Dieux, sauvez mon (son) frére!

CHOEUR DES GRECS
De ce peuple odieux
Exterminons jusqu'au moindre reste.
Servons la vengeance céleste!
Et purifions ces lieux
Au nom de Pylade et d'Oreste'

CHOEUR DES GARDES DU ROI
Fuyons de ce lieu funeste!
Sauvons-nous, évitons leurs coups!
Les Dieux combattent pour Oreste


SCÈNE 6
La déesse Diane descend dans un nuage au milieu des combattants

DIANE
Arrêtez! écoutez mes décrets éternels!
Scythes! aux mains des Grecs remettez mes images!
Vous avez trop longtemps, dans ces climats sauvages,
Déshonoré mes lois et mes autels.
à Oreste
Malheureux fils d'un plus malheureux père,
Les Dieux sont enfin satisfaits
Tu n'entendras plus dèsormais
Les cris plaintifs des mânes de ta mère,
tes pleurs ont lavé tes forfaits.
Je prends soin de ta destinée,
Mycènes attend son roi; vas-y reigner en paix;
Et rends Iphigénie à la Grèce étonnée.
Diane remonte au ciel


SCÈNE 7

PYLADE
Ta soeur! qu'ai-je entendu?

ORESTE
Partage mon bonheur!

Air

Dans cet objet touchant à qui je dois la vie,
Et qu'un penchant si doux rendait cher à mon coeur,
Connais ma soeur Iphigénie!

LES PRÊTRESSES, LES GRECS ET LES SCYTHES
Les Dieux, longtemps en courroux,
Ont accompli leurs oracle;
Ne redoutons plus d'obstacles,
Un jour plus pur luit sur nous!
Une paix douce et profonde
Réigne sur le sein de l'onde
La mer, la terre et les cieux,
Tout favorise nos voeux.



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|