オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



DEUXIÈME ACTE
ジュリエットの庭

(庭。左手にジュリエットの住まい。1階には、バルコニー付きの窓。 Au fond, une balustrade dominant d'autres jardins.


N°6 - Entr'acte et Chœur

Stéphano, appuyé contre la balustrade du font, tient une échelle de corde et aide Roméo à escalader la balustrade; puis il se retire en emportant l'échelle.

ROMÉO
(一人で)
おお、夜よ!お前の羽の下の暗がりに
僕をかくまっておくれ!

MERCUTIO
(外から呼んでいる)
ロメオ!ロメオ!

ROMÉO
メルキュシオの声だ!
僕の苦しみを笑いやがって。
こんな思いをしたことがないんだろ。

MERCUTIO, BENVOLIO ET LEURS AMIS
何か隠して、ふさぎこんでる
ロメオは俺たちに聞く耳をもたない。
愛の神は暗がりを好むからな。
ヤツを連れてってくれるだろうさ。

(声が遠のいていく。)

N° 7 - Cavatine

ROMÉO
愛の神、愛の神か!
そうさ、その情熱が僕をかき乱すんだ!
(ジュリエットの窓に明かりがつく。)
おや、急に明かりが
窓に灯ったぞ。
夜の闇の中で彼女の美しさを照らしだすんだ!

ああ!陽よ昇れ!星々を薄れさせてくれ
曇りなき紺碧の
天空に輝く星々を。
ああ!陽よ昇れ!どうか現れておくれ!
純粋で魅惑的な天体よ!
彼女は夢見ている。髪をほどいて
巻き毛が
彼女の頬をなでる!
愛の神、愛の神よ!僕の願いを届けておくれ。
彼女が話す、なんて美しいんだ!
ああ!僕には何も聞こえなかった。
でも彼女の瞳が代わって語りかけ
僕の心がそれに答えた!
ああ!陽よ、昇れ etc

N° 8 - Scène et Chœurs

(窓が開く。ジュリエットがバルコニーに現れ、
物憂げにもたれかかる。

JULIETTE
ああ!私が彼を憎むなんて!あんな野蛮で激しい憎しみを彼に
向けるなんて! おお、ロメオ、どうしてあなたはロメオなの?
捨ててちょうだい、私たちを隔てるそんな名前なんか!
それとも、私が捨てましょうか・・・

ROMÉO
s'avançant
本当かい?そう言ったね?ああ!うそじゃないなら
心から嬉しいよ!

JULIETTE
いったい誰?
闇に隠れて私の秘め事を聞いていたのは。

ROMÉO
敢えて名前は告げないでおくよ。

JULIETTE
ロメオなのね?

ROMÉO
いや、ロメオでいたくない!
この忌まわしい名が君との仲を裂くのなら!
君を愛するために、生まれ変わりたい!
僕じゃないほかの誰かに・・・

JULIETTE
ああ、夜の暗がりで私の顔が見えないの?
わかってるでしょう?あなたの眼に私の顔が赤らむのが映ったら、それはあなたに告げているのよ
私のこの純粋な愛を!
無駄な遠まわりはやめて!私を愛してる?あなたの答えは
わかっているの。誓いなんていらないわ!
Phœbé de ses rayons inconstants,
J'imagine,
Éclaire le parjure et se rit des amants!
愛しいロメオ!正々堂々と愛してるって言ってちょうだい!
信じるから!私の名誉をあなたに委ねるわ。
ああ、愛しい人! あなたも私に委ねていいのよ。
私を責めないでね、 秘め事を黙っていられずに
うっかり口走ってしまったけれど。
夜のせいだわ。軽はずみな夜のとばりが
秘密を漏らしてしまったのよ。

ROMÉO
avec feu
神の御前で君に誓うよ、僕の本当の気持ちを!

JULIETTE
ねえ、誰か来るわ!静かに!隠れて!

Grégoire et les valets entrent, des lanternes sourdes à la main.

GRÉGORIO ET LES VALETS
誰もいないぞ!
小姓め、逃げやがったか!
悪魔に捧げようとしたのに、
悪魔はやつの味方か!
ずる賢く陰険なやつめ
主人を待っていたが、
運命のいたずらが
やつを俺たちから連れ去った。
きっと明日になると
俺たちをあざ笑うだろう!
ずる賢く陰険なやつめ!
誰もいない、誰もいないぞ etc

GERTRUDE
entrant en scène
どなたのことを?

GRÉGORIO
モンテギューの
小姓のことです!
主人と従者が
ここに忍び込み、陵辱したんですよ、
キャピュレット様を!

GERTRUDE
ご冗談でしょう!

GRÉGORIO
本当ですとも!
モンテギューのひとりが
仲間を連れて我々のパーティーに
もぐりこんだんです!

GERTRUDE
モンテギューですって!

GRÉGORIO
そう、モンテギューです!

CHŒUR
avec malice
Est-ce pour les beaux jeux que le traître est venu?

GERTRUDE
もしまた来て私の前に現れたら、
こらしめてやるわ!
二度とそんな気を起こさないようにね!

GRÉGORIO
そうでしょうなあ!

CHŒUR
(笑いながら)
そりゃあそうでしょう、ばあや様!
おやすみなさい、素敵なばあやさん!
Joignez le grâce à vos vertus!
Que le ciel vous bénisse
Et confonde les Montaigus!

Grégorio et les valets s'éloignent.

GERTRUDE
Béni soit le bâton qui tôt ou tard me venge
De ces coquins!

JULIETTE
paraissant sur le seuil du pavillon
ジェルトリュード、あなたなの?

GERTRUDE
そうですよ、お嬢様!
こんな時間までお休みになってなかったのですか?

JULIETTE
待ってたのよ。

GERTRUDE
入りましょう!

JULIETTE
叱らないで!
(ジュリエット、周囲を見回し、乳母について部屋へ入っていく。ロメオ、再び現れる。)

N° 9 - Duo

ROMÉO
おお、神秘的な夜よ!お願いだ!このまま甘美な夢の中にいさせてくれ!
目が覚めてしまうのが怖い、まだ本当のこととは思えない!


JULIETTE
(窓際にもう一度現れ、声を潜めて)
ロメオ!

ROMÉO
se retournant
愛しい人!

JULIETTE
l'arrêtant du geste et toujours sur le seuil
さよならの前に、ひとことだけ!
明日、使いの者を行かせるから。
solennellement
もし心から
私を妻にと思ってくれるのなら、
知らせてちょうだい、日時と場所を…
神さまの御前で誓いをたてましょう!
さあ、愛しいあなた!私の夫になってちょうだい。
私の一生をあなたに委ねます。
そして、あなた以外の人は
受け入れないわ。
でも・・・もしあなたの優しさが
私だけにでなく、数多くの戯れのひとつでしかないのなら、
ああ、お願い!この陶酔の時間限りよ、
二度と会いに来ないで!
そうしたら、一生苦しみ続けるわ!

ROMÉO
(ジュリエットの前にひざまずき)
ああ、言っただろう、心から愛していると!
僕の闇を晴らしてくれ!僕の心を、眼を照らす
夜明けの光となっておくれ!
女王となり、僕の命を預かって
満たされない僕の心に
天の光を注いでおくれ!

GERTRUDE
au dehors
ジュリエット!

JULIETTE
私を呼んでるわ!

ROMÉO
(立ち上がってジュリエットの手を握りしめ)
ああ、もう?

JULIETTE
行って!一緒のところを
見られたらたいへん!

GERTRUDE
ジュリエット!

JULIETTE
今行くわ!

ROMÉO
聴いてくれ・・・!

JULIETTE
もっと小さい声で・・・!

ROMÉO
attirant Juliette à lui et l'amenant en scène
いや、いや、誰も呼んでなんかいないよ!

JULIETTE
静かに・・・もっと静かに・・・!

ROMÉO
ああ!まだ行かないで!
僕の手を握っていてくれ!

JULIETTE
Ah! l'on peut nous surprendre!
放して!私の手を放してちょうだい!さよならよ・・・!

ROMÉO
さよなら・・・

JULIETTE
さよなら・・・!

ROMÉO ET JULIETTE
・・・さようなら!
De cet adieu si douce est la tristesse,
さよならを言い続けたい、夜が明けるまで!

JULIETTE
さあ、お願いよ、もう行って!

ROMÉO
ああ、残酷だ!なんて残酷なんだ!

JULIETTE
どうしてあなたを呼び戻してしまったのかしら。ばかだわ!
À peine es-tu près de moi, que soudain mon cœur l'oublie!
あなたには逃げてほしい、でも遠くには行ってほしくないの。
子供が、捕まえた小鳥を絹糸で
繋ぎ止めておきたがるようにね。
À peine vole-t-il, dans l'espace emporté,
Que l'enfant le ramène avec des cris de joie,
Tant son amour jaloux lui plaint la liberté!

ROMÉO
ああ!まだ行かないでおくれ!

JULIETTE
だめよ!行かなくちゃ!

ROMÉO ET JULIETTE
さよなら、さよなら!
De cet adieu si douce, etc.

JULIETTE
さようなら!
(ロメオの腕からすり抜け、彼女の部屋へ帰っていく。)

ROMÉO
seul
Va! repose en paix! sommeille!
Qu'un sourire d'enfant sur ta bouche vermeille
Doucement vienne se poser!
Et murmurant encor: je t'aime! à ton oreille
Que la brise des nuits te porte en ce baiser!
Il s'éloigne.
DEUXIÈME ACTE
Le jardin de Juliette

Un jardin. À gauche le pavillon habité par Juliette. Au premier étage, une fenêtre avec un balcon. Au fond, une balustrade dominant d'autres jardins.

N°6 - Entr'acte et Chœur

Stéphano, appuyé contre la balustrade du font, tient une échelle de corde et aide Roméo à escalader la balustrade; puis il se retire en emportant l'échelle.

ROMÉO
seul
O nuit! sous tes ailes obscures
Abrite-moi!

MERCUTIO
appelant du dehors
Roméo! Roméo!

ROMÉO
C'est la voix de Mercutio!
Celui-là se rit des blessures
Qui n'en reçut jamais!

MERCUTIO, BENVOLIO ET LEURS AMIS
Mystérieux et sombre,
Roméo ne nous entend pas!
L'amour se plaît dans l'ombre,
Puisse l'amour guider ses pas!

Les voix s'éloignent.

N° 7 - Cavatine

ROMÉO
L'amour! L'amour!
Oui, son ardeur a troublé tout mon être!
La fenêtre de Juliette s'éclaire.
Mais quelle soudaine clarté
Resplendit à cette fenêtre!
C'est là que dans la nuit rayonne sa beauté!

Ah! lève-toi, soleil! fais pâlir les étoiles,
Qui, dans l'azur sans voiles,
Brillent aux firmament.
Ah! lève-toi! parais! parais!
Astre pur et charmant!
Elle rêve! elle dénoue
Une boucle de cheveux
Qui vient caresse sa joue!
Amour! Amour! porte-lui mes vœux!
Elle parle! Qu'elle est belle!
Ah! je n'ai rien entendu!
Mais ses yeux parlent pour elle,
Et mon cœur a répondu!
Ah! lève-toi, soleil!, etc

N° 8 - Scène et Chœurs

La fenêtre s'ouvre. Juliette paraît sur le balcon et s'appuie d'un air mélancolique.

JULIETTE
Hélas! moi, le haïr! haine aveugle et barbare!
O Roméo! pourquoi ce nom est-il le tien?
Abjure-le, ce nom fatal qui nous sépare,
Ou j'abjure le mien.

ROMÉO
s'avançant
Est-il vrai? l'as-tu dit? ah! dispèle le doute
D'un cœur trop heureux.

JULIETTE
Qui m'écoute
Et surprend mes secrets dans l'ombre de la nuit?

ROMÉO
Je n'ose en me nommant, te dire qui je suis!

JULIETTE
N'es-tu pas Roméo?

ROMÉO
Non! je ne veux plus l'être
Si ce nom détesté me sépare de toi!
Pour t'aimer, laisse-moi renaître
Dans un autre que moi!

JULIETTE
Ah! tu sais que la nuit te cache mon visage!
Tu le sais! si tes yeux en voyaient la rougeur!
Elle te rendrait témoignage
De la pureté de mon cœur!
Adieu les vains détours! m'aimes-tu? je devine
Ce que tu répondras: ne fais pas de serments!
Phœbé de ses rayons inconstants,
J'imagine,
Éclaire le parjure et se rit des amants!
Cher Roméo! dis-moi loyalement: je t'aime!
Et je te crois! et mon honneur se fie au tien,
O mon seigneur! comme tu peux te fier à moi même!
N'accuse pas mon cœur, dont tu sais le secret,
D'être léger pour n'avoir pu se taire
Mais accuse la nuit, dont la voile indiscret
A trahi le mystère.

ROMÉO
avec feu
Devant Dieu qui m'entend, je t'engage ma foi!

JULIETTE
Écoute! on vient! silence! éloigne-toi!

Grégoire et les valets entrent, des lanternes sourdes à la main.

GRÉGORIO ET LES VALETS
Personne! personne!
Le page aura fui!
Au diable on le donne,
Le diable est pour lui!
Le fourbe, le traître,
Attendait son maître!
Le destin jaloux
L'arrache à nos coups!
Et demain, peut-être,
Il rira de nous!
Le fourbe, le traître!
Personne! personne! etc

GERTRUDE
entrant en scène
De qui parlez-vous donc?

GRÉGORIO
D'un page
Des Montaigus!
Maître et valet
En passant notre seuil ont osé faire outrage
Au seigneur Capulet!

GERTRUDE
Vous moquez-vous?

GRÉGORIO
Non! sur ma tête!
Un des Montaigus s'est permis
De venir avec ses amis
À notre fenêtre!

GERTRUDE
Un Montaigu!

GRÉGORIO
Un Montaigu!

CHŒUR
avec malice
Est-ce pour les beaux jeux que le traître est venu?

GERTRUDE
Qu'il vienne encore! et sur ma vie,
Je vous le ferai marcher droit, si droit
Qu'il n'aura pas envie de recommencer!

GRÉGORIO
On vous croit!

CHŒUR
riant
Pour cela, nourrice, on vous croit!
Bonne nuit, charmante nourrice,
Joignez le grâce à vos vertus!
Que le ciel vous bénisse
Et confonde les Montaigus!

Grégorio et les valets s'éloignent.

GERTRUDE
Béni soit le bâton qui tôt ou tard me venge
De ces coquins!

JULIETTE
paraissant sur le seuil du pavillon
C'est toi, Gertrude?

GERTRUDE
Oui, mon bel ange!
À cette heure comment ne reposez-vous pas?

JULIETTE
Je t'attendais!

GERTRUDE
Rentrons!

JULIETTE
Ne gronde pas!
Elle jette un regard autour d'elle et rentre dans le pavillon suivie de Gertrude. Roméo reparaît.

N° 9 - Duo

ROMÉO
Ô nuit divine! je t'implore, laissez mon cœur à ce rêve enchanté!
Je crois de m'éveiller et n'ose croire encore à sa réalit& eacute;!

JULIETTE
reparaissant sur le seuil du pavillon à demi-voix
Roméo!

ROMÉO
se retournant
Douce amie!

JULIETTE
l'arrêtant du geste et toujours sur le seuil
Un seul mot puis adieu!
Quelqu'un ira demain te trouver:
solennellement
sur ton âme!
Si tu me veux pour femme,
Fais-moi dire quel jour, à quelle heure, en ce lieu,
Sous le regard de Dieu notre union sera bénie!
Alors, ô mon seigneur! sois mon unique loi;
Je te livre ma vie entière,
Et je renie
Tout ce qui n'est pas toi!
Mais! si ta tendresse
Ne veut de moi que de folles amours,
Ah! je t'en conjure alors, par cette heure d'ivresse,
Ne me revois plus,
Et me laisse à la douleur qui remplira mes jours!

ROMÉO
à genoux devant Juliette
Ah! je te l'ai dit, je t'adore!
Dissipe ma nuit! sois l'aurore
Où va mon cœur, où vont mes yeux!
Dispose en reine, dispose de ma vie,
Verse à mon âme assouvie
Toute la lumière des cieux!

GERTRUDE
au dehors
Juliette!

JULIETTE
On m'appelle!

ROMÉO
se relevant et saisissant la main de Juliette
Ah déjà!

JULIETTE
Pars! je tremble!
Que l'on nous voie ensemble!

GERTRUDE
Juliette!

JULIETTE
Je viens!

ROMÉO
Écoute-moi! …

JULIETTE
Plus bas! …

ROMÉO
attirant Juliette à lui et l'amenant en scène
… non, non, on ne t'appelle pas!

JULIETTE
… plus bas, parle plus bas!

ROMÉO
Ah! ne fuis pas encore!
Laisse, laisse ma main s'oublier dans ta main!

JULIETTE
Ah! l'on peut nous surprendre!
Laisse, laisse ma main s'échapper de ta main! Adieu! …

ROMÉO
Adieu! …

JULIETTE
… adieu! …

ROMÉO ET JULIETTE
… adieu!
De cet adieu si douce est la tristesse,
Que je voudrais te dire adieu jusqu'à demain!

JULIETTE
Maintenant, je t'en supplie, pars!

ROMÉO
Ah! cruelle! ah! cruelle!

JULIETTE
Pourquoi te rappellais-je? ô folie!
À peine es-tu près de moi, que soudain mon cœur l'oublie!
Je te voudrais parti! pas trop loin cependant
Comme un oiseau captif que la main d'un enfant
Tient enchaîné d'un fil de soie,
À peine vole-t-il, dans l'espace emporté,
Que l'enfant le ramène avec des cris de joie,
Tant son amour jaloux lui plaint la liberté!

ROMÉO
Ah! ne fuis pas encore!

JULIETTE
Hélas! il le faut!

ROMÉO ET JULIETTE
Adieu! adieu!
De cet adieu si douce, etc.

JULIETTE
Adieu mille fois!
Elle échappe des bras de Roméo et rentre dans le pavillon.

ROMÉO
seul
Va! repose en paix! sommeille!
Qu'un sourire d'enfant sur ta bouche vermeille
Doucement vienne se poser!
Et murmurant encor: je t'aime! à ton oreille
Que la brise des nuits te porte en ce baiser!
Il s'éloigne.


All rights reserved
© polochan



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|