オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



ACTE V


Scène Première

Ballet

(Le théâtre représente la salle de bal de l'hôtel de Nesle. Tous les principaux protestants y sont réunis. Danse générale des dames et seigneurs de la cour. Paraît au fond la reine Marguerite avec Henri de Navarre, son mari, et son page Urbain. Les dames et seigneurs vont au-devant de la reine, et lui font les honneurs de cette fête, donnée à l'occasion de son mariage)

RAOUL
Aux armes, mes amis!
L'autre bord de la Seine est inondé de sang!
Des assassins gagés les hordes meurtrières
seront ici dans un moment.
A la lueur de leurs torches funèbres
j'ai vu courir des soldats forcenés!
Ils s'écriaient au milieu des ténèbres:
"Frappez, frappez! Dieu les a condamnés!"
J'ai vu tomber des guerriers sans défense,
de notre chef, de Coligny, l'asile est assailli,
et leurs poignards altérés de vengeance
de mille coups ont percé Coligny!
Amis, voilà son sang!

CHOEUR
O ciel! voilà son sang!

RAOUL
Son sang, son sang, ô forfait inouï!

CHOEUR
O forfait, forfait inouï!

RAOUL
Vengeance! vengeance! Il l'aura! Oui!
Courons aux armes, à la vengeance!
Marchons tous à la défense
des martyrs, des héros!

CHOEUR
Courons aux armes!...

RAOUL
Oui, rendons guerres pour guerres!

TOUS
Guerre!

RAOUL
Vengeons la mort de nos frères
dans le sang de leurs bourreaux!
Courons aux armes...!

TOUS
Guerre!

Scène Seconde

(Le théâtre représente un cimetière. Au fond, un temple protestant, dont la fusillade a brisé une partie des vitraux. A gauche, une petite porte qui conduit dans 'intérieur de l'église; à droite, une grille qui donne sur un carrefour. Des protestants construisent une barricade pour protéger le cimetière)

RAOUL
(arrivant)
C'est toi mon vieux Marcel,
que j'ai cru reconnaître.

MARCEL
Ah! mon bon maître! je vous revois!

RAOUL
Quoi! blessé, blessé?

MARCEL
Qu'importe!

RAOUL
Vengeance!

MARCEL
Y pensez-vous? Des soldats, des bourreaux,
cernent de toutes parts un reste de héros.
Dans ce temple encor libre, hélas! dernier asile
des femmes, des enfants, la foule en pleurs s'exile
pour mourir saintement! Venez... pour tout effort,
il ne nous reste plus qu'à partager leur mort.

VELENTINE
(Arrivant)
Où courez-vous?

RAOUL
A la gloire!

MARCEL
Au martyre!

VELENTINE
Non, tu ne mourras pas!
Et le ciel qui m'inspire conduit mes pas!
Je viens te sauver.

RAOUL
Se peut-il?

VELENTINE
Oui, cette écharpe blanche à ton bras, sans péril,
va te conduire au Louvre.
La reine sauvera tes jours... si tu veux, toi...

RAOUL
Et que m'ordonne-t-on?

VELENTINE
D'embrasser ma croyance.

RAOUL
Jamais!
Quand je serais flétri, seriez-vous plus à moi!
Tout nous sépare!

VELENTINE
(à Marcel)
Oh! non, je puis l'aimer sans crime à présent!

RAOUL
Et Nevers?

MARCEL
Oui, Nevers, ce guerrier généreux,
c'est lui qui m'a sauvé des bourreaux,
et, victime de son zèle,
il est mort assassiné par eux!

RAOUL
Nevers mort!

VELENTINE
Ah! viens, partons!

RAOUL
Devoir ... amour ... supplice affreux!

MARCEL
Raoul!

RAOUL
Marcel, ne vois-tu pas que mon bonheur s'apprête?

MARCEL
Raoul, ne vois-tu pas
la main de Dieu qui t'arrête?

VELENTINE
Viens! Viens!

RAOUL
Non! près de lui je reste pour mourir!

VELENTINE
Ainsi je te verrai périr?
Je subirai sans toi l'exil sur cette terre,
où nous avons souffert, où nous avons aimé?
Sans toi? tu crois cela! Mon Dieu, vous autres hommes,
au véritable amour votre coeur est fermé.
Eh bien! tu connaîtras tout l'amour d'une femme!
Tu veux, quand tout nous joint, me fuir parle trépas?
Non, non, non!
Je ne sais pas s'il faut risquer mon âme;
enfer ou paradis, je ne te quitte plus!
Oui, cette âme en tumulte, cette âme
ne reconnaît plus rien! Toi, tu maudis mon dogme,
moi j'adopte le tien!
Dieu maintenant peut faire selon sa volonté!
Ensemble sur la terre,
réunis pour toujours,
et dans l'éternité!

RAOUL
O bonheur!

MARCEL
Le Seigneur de sa flamme
et l'anime et l'éclaire!

VELENTINE
Mon Dieu, ma croyance, c'est toi!
Mais ils me maudiront!
Mon bon Marcel, mon père,
bénissez-nous tous deux dans ma nouvelle foi!

RAOUL
Nul ministre de Dieu n'est avec nous;
j'espère en toi seul pour unir saintement nos coeurs!

MARCEL
Oui! j'accepte avec transport ce divin ministère!
Que ton vieux serviteur soit ton prêtre aujourd'hui!

CHOEUR DE FEMMES
(en coulisse)
Dieu Seigneur, rempart...
... et seul soutien ...
... du faible qui t'implore!

MARCEL
Ecoutez! Ces martyrs de la foi sont en prière là... ...
et du Seigneur ils chantent les louanges...

CHOEUR
... L'éternel tentateur...
... s'arme aujourd'hui.

MARCEL
... en attendant la mort!
Vous, dans ce triste lieu...
... répondez comme si vous étiez devant Dieu!

CHOEUR
Viens nous sauver encore!

MARCEL
Savez-vous qu'en joignant
vos mains dans ces ténèbres,
je consacre et bénis
le banquet des adieux et des noces funèbres?

RAOUL, VELENTINE
Nous savons qu'au ciel seul
nous devons être unis.

MARCEL
Avez-vous rejeté toute chaîne mortelle,
tout espoir d'ici-bas?
Et la foi seulement dans vos coeurs survit-elle?

RAOUL, VELENTINE
Oui, la foi dans nos coeurs
règne enfin sans combats.

MARCEL
Verriez-vous sans trembler
le fer, la flamme luire?
et la foi seulement,
la renierez-vous pas en face du martyre?

RAOUL, VELENTINE
Dieu nous donne le courage
en nous donnant l'amour.

CHOEUR
(Dans l’église)
Seigneur, rempart et seul soutien
du faible qui t'impl...

HOMMES CATHOLIQUES
(Dans l’église)
Abjurez, huguenots, le ciel l'ordonne!
Abjurez ou mourez, le ciel l'ordonne!
Renégats, grâce ou mort, votre heure sonne!
Dieu le veut! Oui!

FEMMES HUGUENOTES
(Dans l’église)
Non, non, non!

VELENTINE
Ces enfants, ces femmes...
Arrêtez, infâmes!
Quoi!... partout la mort!

FEMMES HUGUENOTES
(Dans l’église)
Seigneur, viens nous défendre encor!

VELENTINE
Ils chantent encor!

RAOUL, MARCEL
Ils chantent encor!

HOMMES CATHOLIQUES
(Dans l’église)
Abjurez, huguenots...

VELENTINE
(Regardant dans l’intérieur de l’église)
Ce vieillard qui prie...
Ce moine en furie...
Ciel, le voilà mort!

FEMMES HUGUENOTES
(Dans l’église)
Non, non, non!
Seigneur, viens nous défendre encor!

VELENTINE
Ils chantent encor!

RAOUL, MARCEL
Ils chantent encor!

VELENTINE
Dieu! tout vous cède!
Venez à leur aide!

HOMMES CATHOLIQUES
(Dans l’église)
Abjurez! ... Renégats!

VELENTINE
O voeux superflus!

MARCEL
Ils ne chantent plus!
Ah! venez, voyez le ciel s'ouvre et rayonne.
Gloire à Dieu! Le divin clairon sonne...

VELENTINE, RAOUL
Ah! voyez, voyez, son visage rayonne!

MARCEL
... et la marche des anges résonne!

VELENTINE, RAOUL
... et sa tête d'éclairs se couronne...
... et sa voix dans l'espace résonne!
On dirait un archange de Dieu!

MARCEL
Et la marche des anges résonne
conduisant les martyrs jusqu'à Dieu!
C'est la marche des anges!...
C'est harpes que j'écoute...

VELENTINE, RAOUL
J'admire, j'écoute!

MARCEL
... m'indiquent la route.

VELENTINE, RAOUL
Il montre la route.

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
J'y vole moi-même, ah! oui.

VELENTINE, RAOUL
J'admire, j'écoute...
Ces harpes, j'écoute...

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
Délice suprême, délice suprême,
mort douce que je t'aime!
O terre, adieu!

CHOEUR DES MEURTRIERS
Abjurez huguenots! Le ciel l'ordonne!
Abjurez ou mourez, le ciel le veut!

VELENTINE
Non, non, je ne...
... crains rien de vous!

MARCEL, RAOUL
Non, non,...
... je ne crains rien de vous;
rien de mortel ne reste en nous, non, rien!

VELENTINE
Rien de mortel ne reste en nous,
non, non, je ne crains rien!

CHOEUR
Renégats, abjurez!

MARCEL
Voyez, voyez, le ciel rayonne!
le divin clairon sonne!

TOUS TROIS
Gloire à Dieu! Gloire à Dieu!...

CHOEUR
Regardez! Pas de crainte!

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
Non!, non!, non!, non!
Hosanna! Mort, je t'aime!
Hosanna! Terre, terre, adieu!
Viens, mort, je t'aime!
Frappez, frappez, venez, frappez!
Hosanna! Viens, mort! O terre adieu!
Je ne crains rien de vous!

CHOEUR
Abjurez! Dieu le veut, renégats!
Abjurez! sinon la mort!

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
Non! non! non!
Terre, adieu!

CHOEUR
Abjurez ou mourez!,
Renégats, ou mourez oui!

Scène Troisième

(Le théâtre représente la vue d'un quai de Paris en 1572. Nuit étoilée)

CHOEUR D'HOMMES
Par le fer et par l'incendie
exterminons leur race impie!
Point de pitié! Point d'innocent!
Soldats de la foi catholique,
frappons, poursuivons l'hérétique,
Dieu le veut! Dieu veut leur sang!
Oui, Dieu veut leur sang!

(Raoúl, blessé, Valentine et Marcel arrivent)

SAINT-BRIS
Qui vive?

VELENTINE
(à Raoul)
Ah! De grâce, tais-toi!

RAOUL
Huguenot!

VELENTINE, MARCEL
Nous aussi!

SAINT-BRIS
(à les soldats)
Frappez! au nom du Roi!
Ah! Que vois-je?
Ma fille!

VELENTINE
Oui, c'est moi! moi qui vais prier pour vous!

(Elle mort)

URBAIN
Place à la reine!

SOLDATS
par le fer et par l'incendie
exterminons la race impie!
Frappons, poursuivons l'hérétique!
Dieu le veut, Dieu veut leur sang!
Oui, Dieu veut leur sang!
ACTE V


Scène Première

Ballet

(Le théâtre représente la salle de bal de l'hôtel de Nesle. Tous les principaux protestants y sont réunis. Danse générale des dames et seigneurs de la cour. Paraît au fond la reine Marguerite avec Henri de Navarre, son mari, et son page Urbain. Les dames et seigneurs vont au-devant de la reine, et lui font les honneurs de cette fête, donnée à l'occasion de son mariage)

RAOUL
Aux armes, mes amis!
L'autre bord de la Seine est inondé de sang!
Des assassins gagés les hordes meurtrières
seront ici dans un moment.
A la lueur de leurs torches funèbres
j'ai vu courir des soldats forcenés!
Ils s'écriaient au milieu des ténèbres:
"Frappez, frappez! Dieu les a condamnés!"
J'ai vu tomber des guerriers sans défense,
de notre chef, de Coligny, l'asile est assailli,
et leurs poignards altérés de vengeance
de mille coups ont percé Coligny!
Amis, voilà son sang!

CHOEUR
O ciel! voilà son sang!

RAOUL
Son sang, son sang, ô forfait inouï!

CHOEUR
O forfait, forfait inouï!

RAOUL
Vengeance! vengeance! Il l'aura! Oui!
Courons aux armes, à la vengeance!
Marchons tous à la défense
des martyrs, des héros!

CHOEUR
Courons aux armes!...

RAOUL
Oui, rendons guerres pour guerres!

TOUS
Guerre!

RAOUL
Vengeons la mort de nos frères
dans le sang de leurs bourreaux!
Courons aux armes...!

TOUS
Guerre!

Scène Seconde

(Le théâtre représente un cimetière. Au fond, un temple protestant, dont la fusillade a brisé une partie des vitraux. A gauche, une petite porte qui conduit dans 'intérieur de l'église; à droite, une grille qui donne sur un carrefour. Des protestants construisent une barricade pour protéger le cimetière)

RAOUL
(arrivant)
C'est toi mon vieux Marcel,
que j'ai cru reconnaître.

MARCEL
Ah! mon bon maître! je vous revois!

RAOUL
Quoi! blessé, blessé?

MARCEL
Qu'importe!

RAOUL
Vengeance!

MARCEL
Y pensez-vous? Des soldats, des bourreaux,
cernent de toutes parts un reste de héros.
Dans ce temple encor libre, hélas! dernier asile
des femmes, des enfants, la foule en pleurs s'exile
pour mourir saintement! Venez... pour tout effort,
il ne nous reste plus qu'à partager leur mort.

VELENTINE
(Arrivant)
Où courez-vous?

RAOUL
A la gloire!

MARCEL
Au martyre!

VELENTINE
Non, tu ne mourras pas!
Et le ciel qui m'inspire conduit mes pas!
Je viens te sauver.

RAOUL
Se peut-il?

VELENTINE
Oui, cette écharpe blanche à ton bras, sans péril,
va te conduire au Louvre.
La reine sauvera tes jours... si tu veux, toi...

RAOUL
Et que m'ordonne-t-on?

VELENTINE
D'embrasser ma croyance.

RAOUL
Jamais!
Quand je serais flétri, seriez-vous plus à moi!
Tout nous sépare!

VELENTINE
(à Marcel)
Oh! non, je puis l'aimer sans crime à présent!

RAOUL
Et Nevers?

MARCEL
Oui, Nevers, ce guerrier généreux,
c'est lui qui m'a sauvé des bourreaux,
et, victime de son zèle,
il est mort assassiné par eux!

RAOUL
Nevers mort!

VELENTINE
Ah! viens, partons!

RAOUL
Devoir ... amour ... supplice affreux!

MARCEL
Raoul!

RAOUL
Marcel, ne vois-tu pas que mon bonheur s'apprête?

MARCEL
Raoul, ne vois-tu pas
la main de Dieu qui t'arrête?

VELENTINE
Viens! Viens!

RAOUL
Non! près de lui je reste pour mourir!

VELENTINE
Ainsi je te verrai périr?
Je subirai sans toi l'exil sur cette terre,
où nous avons souffert, où nous avons aimé?
Sans toi? tu crois cela! Mon Dieu, vous autres hommes,
au véritable amour votre coeur est fermé.
Eh bien! tu connaîtras tout l'amour d'une femme!
Tu veux, quand tout nous joint, me fuir parle trépas?
Non, non, non!
Je ne sais pas s'il faut risquer mon âme;
enfer ou paradis, je ne te quitte plus!
Oui, cette âme en tumulte, cette âme
ne reconnaît plus rien! Toi, tu maudis mon dogme,
moi j'adopte le tien!
Dieu maintenant peut faire selon sa volonté!
Ensemble sur la terre,
réunis pour toujours,
et dans l'éternité!

RAOUL
O bonheur!

MARCEL
Le Seigneur de sa flamme
et l'anime et l'éclaire!

VELENTINE
Mon Dieu, ma croyance, c'est toi!
Mais ils me maudiront!
Mon bon Marcel, mon père,
bénissez-nous tous deux dans ma nouvelle foi!

RAOUL
Nul ministre de Dieu n'est avec nous;
j'espère en toi seul pour unir saintement nos coeurs!

MARCEL
Oui! j'accepte avec transport ce divin ministère!
Que ton vieux serviteur soit ton prêtre aujourd'hui!

CHOEUR DE FEMMES
(en coulisse)
Dieu Seigneur, rempart...
... et seul soutien ...
... du faible qui t'implore!

MARCEL
Ecoutez! Ces martyrs de la foi sont en prière là... ...
et du Seigneur ils chantent les louanges...

CHOEUR
... L'éternel tentateur...
... s'arme aujourd'hui.

MARCEL
... en attendant la mort!
Vous, dans ce triste lieu...
... répondez comme si vous étiez devant Dieu!

CHOEUR
Viens nous sauver encore!

MARCEL
Savez-vous qu'en joignant
vos mains dans ces ténèbres,
je consacre et bénis
le banquet des adieux et des noces funèbres?

RAOUL, VELENTINE
Nous savons qu'au ciel seul
nous devons être unis.

MARCEL
Avez-vous rejeté toute chaîne mortelle,
tout espoir d'ici-bas?
Et la foi seulement dans vos coeurs survit-elle?

RAOUL, VELENTINE
Oui, la foi dans nos coeurs
règne enfin sans combats.

MARCEL
Verriez-vous sans trembler
le fer, la flamme luire?
et la foi seulement,
la renierez-vous pas en face du martyre?

RAOUL, VELENTINE
Dieu nous donne le courage
en nous donnant l'amour.

CHOEUR
(Dans l’église)
Seigneur, rempart et seul soutien
du faible qui t'impl...

HOMMES CATHOLIQUES
(Dans l’église)
Abjurez, huguenots, le ciel l'ordonne!
Abjurez ou mourez, le ciel l'ordonne!
Renégats, grâce ou mort, votre heure sonne!
Dieu le veut! Oui!

FEMMES HUGUENOTES
(Dans l’église)
Non, non, non!

VELENTINE
Ces enfants, ces femmes...
Arrêtez, infâmes!
Quoi!... partout la mort!

FEMMES HUGUENOTES
(Dans l’église)
Seigneur, viens nous défendre encor!

VELENTINE
Ils chantent encor!

RAOUL, MARCEL
Ils chantent encor!

HOMMES CATHOLIQUES
(Dans l’église)
Abjurez, huguenots...

VELENTINE
(Regardant dans l’intérieur de l’église)
Ce vieillard qui prie...
Ce moine en furie...
Ciel, le voilà mort!

FEMMES HUGUENOTES
(Dans l’église)
Non, non, non!
Seigneur, viens nous défendre encor!

VELENTINE
Ils chantent encor!

RAOUL, MARCEL
Ils chantent encor!

VELENTINE
Dieu! tout vous cède!
Venez à leur aide!

HOMMES CATHOLIQUES
(Dans l’église)
Abjurez! ... Renégats!

VELENTINE
O voeux superflus!

MARCEL
Ils ne chantent plus!
Ah! venez, voyez le ciel s'ouvre et rayonne.
Gloire à Dieu! Le divin clairon sonne...

VELENTINE, RAOUL
Ah! voyez, voyez, son visage rayonne!

MARCEL
... et la marche des anges résonne!

VELENTINE, RAOUL
... et sa tête d'éclairs se couronne...
... et sa voix dans l'espace résonne!
On dirait un archange de Dieu!

MARCEL
Et la marche des anges résonne
conduisant les martyrs jusqu'à Dieu!
C'est la marche des anges!...
C'est harpes que j'écoute...

VELENTINE, RAOUL
J'admire, j'écoute!

MARCEL
... m'indiquent la route.

VELENTINE, RAOUL
Il montre la route.

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
J'y vole moi-même, ah! oui.

VELENTINE, RAOUL
J'admire, j'écoute...
Ces harpes, j'écoute...

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
Délice suprême, délice suprême,
mort douce que je t'aime!
O terre, adieu!

CHOEUR DES MEURTRIERS
Abjurez huguenots! Le ciel l'ordonne!
Abjurez ou mourez, le ciel le veut!

VELENTINE
Non, non, je ne...
... crains rien de vous!

MARCEL, RAOUL
Non, non,...
... je ne crains rien de vous;
rien de mortel ne reste en nous, non, rien!

VELENTINE
Rien de mortel ne reste en nous,
non, non, je ne crains rien!

CHOEUR
Renégats, abjurez!

MARCEL
Voyez, voyez, le ciel rayonne!
le divin clairon sonne!

TOUS TROIS
Gloire à Dieu! Gloire à Dieu!...

CHOEUR
Regardez! Pas de crainte!

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
Non!, non!, non!, non!
Hosanna! Mort, je t'aime!
Hosanna! Terre, terre, adieu!
Viens, mort, je t'aime!
Frappez, frappez, venez, frappez!
Hosanna! Viens, mort! O terre adieu!
Je ne crains rien de vous!

CHOEUR
Abjurez! Dieu le veut, renégats!
Abjurez! sinon la mort!

VELENTINE, RAOUL, MARCEL
Non! non! non!
Terre, adieu!

CHOEUR
Abjurez ou mourez!,
Renégats, ou mourez oui!

Scène Troisième

(Le théâtre représente la vue d'un quai de Paris en 1572. Nuit étoilée)

CHOEUR D'HOMMES
Par le fer et par l'incendie
exterminons leur race impie!
Point de pitié! Point d'innocent!
Soldats de la foi catholique,
frappons, poursuivons l'hérétique,
Dieu le veut! Dieu veut leur sang!
Oui, Dieu veut leur sang!

(Raoúl, blessé, Valentine et Marcel arrivent)

SAINT-BRIS
Qui vive?

VELENTINE
(à Raoul)
Ah! De grâce, tais-toi!

RAOUL
Huguenot!

VELENTINE, MARCEL
Nous aussi!

SAINT-BRIS
(à les soldats)
Frappez! au nom du Roi!
Ah! Que vois-je?
Ma fille!

VELENTINE
Oui, c'est moi! moi qui vais prier pour vous!

(Elle mort)

URBAIN
Place à la reine!

SOLDATS
par le fer et par l'incendie
exterminons la race impie!
Frappons, poursuivons l'hérétique!
Dieu le veut, Dieu veut leur sang!
Oui, Dieu veut leur sang!

(libretto: Eugene Scribe, Emile Deschamps)



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|