オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



Acte II.

Le Theatre change, et repesente le Temple de Cybele.


Scene premiere.


Celænus Roi De Phrygie, Atys, Suivans de Celænus.

CELÆNUS
Cybele est dans ces lieux; ne suivez point mes pas;
Sortez. Toi ne me quitte pas.
Atys, il faut attendre ici que la Déesse
Nomme un grand Sacrificateur.

ATYS
Son choix sera pour vous, Seigneur; quelle tristesse
Semble avoir surpris votre coeur?

CELÆNUS
Les Rois les plus puissans connoissent l'importance
D'un si glorieux choix;
Qui pourra l'obtenir étendra sa puissance
Par tout où de Cybele on revere les loix.

ATYS
Elle honore aujourd'hui ces lieux de sa presence,
C'est pour vous préferer aux plus puissans des Rois,

CELÆNUS
Mais quand j'ai vû tantôt la Beauté qui m'enchante,
N'as-tu point remarqué comme elle étoit tremblante?

ATYS
A nos jeux, à nos chants, j'étois trop appliqué,
Hors la fête, Seigneur, je n'ai rien remarqué.

CELÆNUS
Son trouble m'a surpris. Elle t'ouvre son ame;
N'y découvre-tu point quelque secrete flâme?
Ouelque Rival caché?

ATYS
Seigneur, que dites-vous?

CELÆNUS
Le seul nom de Rival allume mon courroux.
J'ai bien peur que le Ciel n'ait pû voir sans envie
Le bonheur de ma vie,
Et si j'étois aimé mon sort seroit trop doux.
Ne t'étonnes point tant de voir la jalousie
Dont mon ame est saisie,
On ne peut bien aimer sans être un peu jaloux.

ATYS
Seigneur, soiez content que rien ne vous allarme?
L'Hymen va vous donner la Beauté qui vous charme,
Vous serez son heureux Epoux.

CELÆNUS
Tu peux me rassurer, Atys, je te veux croire,
C'est son coeur que je veux avoir,
Di-moi s'il est en mon pouvoir?

ATYS
Son coeur suit avec soin le devoir et la gloire,
Et vous avez pour vous la gloire et le devoir.

CELÆNUS
Ne me déguise point ce que tu peux connoître.
Si j'ai ce que j'aime en ce jour
L'Hymen seul m'en rend-t'il le maître?
La gloire et le devoir auront tout fait, peut-être,
Et ne laisse pour moi rien à faire à l'Amour.

ATYS
Vous aimés d'un amour trop délicat, trop tendre.

CELÆNUS
L'indifferent Atys ne le sauroit comprendre.

ATYS
Qu'un indifferent est heureux!
Il joüit d'un destin paisible.
Le Ciel fait un present bien cher, bien dangereux,
Lors qu'il donne un coeur trop sensible.

CELÆNUS
Quand on aime bien tendrement
On ne cesse jamais de souffrir, et de craindre;
Dans le bonheur le plus charmant,
On est ingenieux à se faire un tourment,
Et l'on prend plaisir à se plaindre.
Va songe à mon Hymen, et voi si tout est prêt,
Laisse-moi seul ici, la Déesse paroît.



Scene II.


Cybele, Celænus, Melisse, Troupe de Prêtresses de Cybele.

CYBELE
Je veux joindre en ces lieux la gloire et l'abondance,
D'un Sacrificateur je veux faire le choix,
Et le Roi de Phrygie auroit la préference
Si je voulois choisir entre les plus grand Rois.
Le puissant Dieu des flots vous donna la naissance,
Un Peuple renommé s'est mis sous votre loi;
Vous avez sans mes soins, d'ailleurs, trop de puissance:
Je veux faire un bonheur qui ne soit dû qu'à moi.
Vous estimez Atys, et c'est avec justice:
Je prétens que mon choix à vos voeux soit propice,
C'est Atys que je veux choisir.

CELÆNUS
J'aime Atys, et je voi sa gloire avec plaisir.
Je suis Roi, Neptune est mon pere,
J'épouse une beauté qui va combler mes voeux:
Le souhait qui me reste à faire,
C'est de voir mon ami parfaitement heureux.

CYBELE
Il m'est doux que mon choix à vos desirs réponde;
Une grande Divinité
Doit faire sa felicité
Du bien de tout le monde,
Mais sur tout le bonheur d'un Roi cheri des Cieux
Fait le plus doux plaisir des Dieux.

CELÆNUS
Le sang aproche Atys de la Nymphe que j'aime,
Son merite l'égale aux Rois:
Il soutiendra mieux que moi-même
La Majesté suprême
De vos divines loix.
Rien ne pourra troubler son zele.
Son coeur s'est conservé libre jusqu'à ce jour;
Il faut tout un coeur pour Cybele,
A peine tout le mien peut suffire à l'Amour.

CYBELE
Portez à votre ami la premiere nouvelle
De l'honneur éclatant où ma faveur l'appelle.


Scene III.


Cybele, Melisse.

CYBELE
Tu t'étonnes, Melisse, et mon choix ce surprend?

MELISSE
Atys vous doit beaucoup, et son bonheur est grand.

CYBELE
J'ai fait encor pour lui plus que tu ne peux croire.

MELISSE
Est-il pour un Mortel un rang plus glorieux?

CYBELE
Tu ne vois que sa moindre gloire?
Ce Mortel dans mon coeur est au dessus des Dieux.
Ce fût au jour fatal de ma derniere Fête
Que de l'aimable Atys je devins la conquête:
Je partis à regret pour retourner aux Cieux,
Tout m'y parût changé, rien ne plût à mes yeux.
Je sens un plaisir extrême
A revenir dans ces lieux;
Où peut-on jamais être mieux,
Qu'aux lieux où l'on voit ce qu'on aime.

MELISSE
Tous les Dieux ont aimé, Cybele aime à son tour.
Vous méprisiez trop l'Amour,
Son nom vous sembloit étrange,
A la fin il vient un jout
Où l'Amour se venge.

CYBELE
J'ai erû me faire un coeur maître de tout son sort.
Un coeur toujours exempt de trouble et de tendresse.

MELISSE
Vous braviez à tort,
L'Amour qui vous blesse;
Le coeur le plus fort
A des momens de foiblesse.
Mais vous pouviés aimer, et descendre moins bas.

CYBELE
Non, trop d'égalité rend l'amour sans appas.
Quel plus haut rang ai-je à pretendre?
Et dequoi mon pouvoir ne vient-il point à bout?
Lors qu'on est au-dessus de tout,
On se fait pour aimer un plaisir de descendre.
Je laisse aux Dieux les biens dans le Ciel préparés,
Pour Atys, pour son coeur je quitte tout sans peine.
S'il m'oblige à descendre, un doux penchant m'entraîne
Les coeurs que le destin a le plus séparés,
Sont ceux qu'Amour unit d'une plus forte chaîne.
Fai venir le Sommeil; que lui-même en ce jour,
Prenne soin ici de conduire,
Les Songes qui lui font la Cour;
Atys ne sçait point mon amour,
Par un moien nouveau je prétens l'en instruire.

Melisse va executer les ordres de Cybele.

CYBELE
Que le plus doux Zephirs, que les Peuples divers,
Qui des deux bouts de l'Univers
Sont venus me montrer leur zele,
Celebrent la gloire immortelle
Du Sacrificateur dont Cybele a fait choix,
Atys doit dispenser mes loix,
Honorés le choix de Cybele.


Scene IV.


Les Zephirs paroissent dans une gloire élevée et brillante. Les peuples differens qui sont venus à la feste de Cybele, entrent dans le temple, et tous ensemble s'efforcent d'honorer Atys, et le reconnoissent pour le Grand Sacrificateur de Cybele.

CHOEURS DES PEUPLES ET DES ZÉPHIRS
Celebrons la gloire immortelle
Du Sacrificateur dont Cybele a fait choix:
Atys doit dispenser ses loix,
Honorons le choix de Cybele.
Que devant Vous tout s'abaisse, et tout tremble,
Vivés heureux, vos jours sont notre espoir:
Rien n'est si beau que de voir ensemble
Un grand merite avec un grand pouvoir.
Que l'on benisse
Le Ciel propice,
Qui dans vos mains
Met le sort des humains.

ATYS
Indigne que je suis des honneurs qu'on m'adresse,
Je dois les recevoir au nom de la Déesse;
J'ose, puis qu'il lui plaît, lui presenter vos voeux:
Pour le prix de votre zele,
Que la puissante Cybele
Vous rende à jamais heureux.

CHOEUR DES PEUPLES ET DES ZEPHIRS
Que la puissante Cybele
Nous rende à jamais heureux.

Fin du second Acte.
Acte II.

Le Theatre change, et repesente le Temple de Cybele.


Scene premiere.


Celænus Roi De Phrygie, Atys, Suivans de Celænus.

CELÆNUS
Cybele est dans ces lieux; ne suivez point mes pas;
Sortez. Toi ne me quitte pas.
Atys, il faut attendre ici que la Déesse
Nomme un grand Sacrificateur.

ATYS
Son choix sera pour vous, Seigneur; quelle tristesse
Semble avoir surpris votre coeur?

CELÆNUS
Les Rois les plus puissans connoissent l'importance
D'un si glorieux choix;
Qui pourra l'obtenir étendra sa puissance
Par tout où de Cybele on revere les loix.

ATYS
Elle honore aujourd'hui ces lieux de sa presence,
C'est pour vous préferer aux plus puissans des Rois,

CELÆNUS
Mais quand j'ai vû tantôt la Beauté qui m'enchante,
N'as-tu point remarqué comme elle étoit tremblante?

ATYS
A nos jeux, à nos chants, j'étois trop appliqué,
Hors la fête, Seigneur, je n'ai rien remarqué.

CELÆNUS
Son trouble m'a surpris. Elle t'ouvre son ame;
N'y découvre-tu point quelque secrete flâme?
Ouelque Rival caché?

ATYS
Seigneur, que dites-vous?

CELÆNUS
Le seul nom de Rival allume mon courroux.
J'ai bien peur que le Ciel n'ait pû voir sans envie
Le bonheur de ma vie,
Et si j'étois aimé mon sort seroit trop doux.
Ne t'étonnes point tant de voir la jalousie
Dont mon ame est saisie,
On ne peut bien aimer sans être un peu jaloux.

ATYS
Seigneur, soiez content que rien ne vous allarme?
L'Hymen va vous donner la Beauté qui vous charme,
Vous serez son heureux Epoux.

CELÆNUS
Tu peux me rassurer, Atys, je te veux croire,
C'est son coeur que je veux avoir,
Di-moi s'il est en mon pouvoir?

ATYS
Son coeur suit avec soin le devoir et la gloire,
Et vous avez pour vous la gloire et le devoir.

CELÆNUS
Ne me déguise point ce que tu peux connoître.
Si j'ai ce que j'aime en ce jour
L'Hymen seul m'en rend-t'il le maître?
La gloire et le devoir auront tout fait, peut-être,
Et ne laisse pour moi rien à faire à l'Amour.

ATYS
Vous aimés d'un amour trop délicat, trop tendre.

CELÆNUS
L'indifferent Atys ne le sauroit comprendre.

ATYS
Qu'un indifferent est heureux!
Il joüit d'un destin paisible.
Le Ciel fait un present bien cher, bien dangereux,
Lors qu'il donne un coeur trop sensible.

CELÆNUS
Quand on aime bien tendrement
On ne cesse jamais de souffrir, et de craindre;
Dans le bonheur le plus charmant,
On est ingenieux à se faire un tourment,
Et l'on prend plaisir à se plaindre.
Va songe à mon Hymen, et voi si tout est prêt,
Laisse-moi seul ici, la Déesse paroît.



Scene II.


Cybele, Celænus, Melisse, Troupe de Prêtresses de Cybele.

CYBELE
Je veux joindre en ces lieux la gloire et l'abondance,
D'un Sacrificateur je veux faire le choix,
Et le Roi de Phrygie auroit la préference
Si je voulois choisir entre les plus grand Rois.
Le puissant Dieu des flots vous donna la naissance,
Un Peuple renommé s'est mis sous votre loi;
Vous avez sans mes soins, d'ailleurs, trop de puissance:
Je veux faire un bonheur qui ne soit dû qu'à moi.
Vous estimez Atys, et c'est avec justice:
Je prétens que mon choix à vos voeux soit propice,
C'est Atys que je veux choisir.

CELÆNUS
J'aime Atys, et je voi sa gloire avec plaisir.
Je suis Roi, Neptune est mon pere,
J'épouse une beauté qui va combler mes voeux:
Le souhait qui me reste à faire,
C'est de voir mon ami parfaitement heureux.

CYBELE
Il m'est doux que mon choix à vos desirs réponde;
Une grande Divinité
Doit faire sa felicité
Du bien de tout le monde,
Mais sur tout le bonheur d'un Roi cheri des Cieux
Fait le plus doux plaisir des Dieux.

CELÆNUS
Le sang aproche Atys de la Nymphe que j'aime,
Son merite l'égale aux Rois:
Il soutiendra mieux que moi-même
La Majesté suprême
De vos divines loix.
Rien ne pourra troubler son zele.
Son coeur s'est conservé libre jusqu'à ce jour;
Il faut tout un coeur pour Cybele,
A peine tout le mien peut suffire à l'Amour.

CYBELE
Portez à votre ami la premiere nouvelle
De l'honneur éclatant où ma faveur l'appelle.


Scene III.


Cybele, Melisse.

CYBELE
Tu t'étonnes, Melisse, et mon choix ce surprend?

MELISSE
Atys vous doit beaucoup, et son bonheur est grand.

CYBELE
J'ai fait encor pour lui plus que tu ne peux croire.

MELISSE
Est-il pour un Mortel un rang plus glorieux?

CYBELE
Tu ne vois que sa moindre gloire?
Ce Mortel dans mon coeur est au dessus des Dieux.
Ce fût au jour fatal de ma derniere Fête
Que de l'aimable Atys je devins la conquête:
Je partis à regret pour retourner aux Cieux,
Tout m'y parût changé, rien ne plût à mes yeux.
Je sens un plaisir extrême
A revenir dans ces lieux;
Où peut-on jamais être mieux,
Qu'aux lieux où l'on voit ce qu'on aime.

MELISSE
Tous les Dieux ont aimé, Cybele aime à son tour.
Vous méprisiez trop l'Amour,
Son nom vous sembloit étrange,
A la fin il vient un jout
Où l'Amour se venge.

CYBELE
J'ai erû me faire un coeur maître de tout son sort.
Un coeur toujours exempt de trouble et de tendresse.

MELISSE
Vous braviez à tort,
L'Amour qui vous blesse;
Le coeur le plus fort
A des momens de foiblesse.
Mais vous pouviés aimer, et descendre moins bas.

CYBELE
Non, trop d'égalité rend l'amour sans appas.
Quel plus haut rang ai-je à pretendre?
Et dequoi mon pouvoir ne vient-il point à bout?
Lors qu'on est au-dessus de tout,
On se fait pour aimer un plaisir de descendre.
Je laisse aux Dieux les biens dans le Ciel préparés,
Pour Atys, pour son coeur je quitte tout sans peine.
S'il m'oblige à descendre, un doux penchant m'entraîne
Les coeurs que le destin a le plus séparés,
Sont ceux qu'Amour unit d'une plus forte chaîne.
Fai venir le Sommeil; que lui-même en ce jour,
Prenne soin ici de conduire,
Les Songes qui lui font la Cour;
Atys ne sçait point mon amour,
Par un moien nouveau je prétens l'en instruire.

Melisse va executer les ordres de Cybele.

CYBELE
Que le plus doux Zephirs, que les Peuples divers,
Qui des deux bouts de l'Univers
Sont venus me montrer leur zele,
Celebrent la gloire immortelle
Du Sacrificateur dont Cybele a fait choix,
Atys doit dispenser mes loix,
Honorés le choix de Cybele.


Scene IV.


Les Zephirs paroissent dans une gloire élevée et brillante. Les peuples differens qui sont venus à la feste de Cybele, entrent dans le temple, et tous ensemble s'efforcent d'honorer Atys, et le reconnoissent pour le Grand Sacrificateur de Cybele.

CHOEURS DES PEUPLES ET DES ZÉPHIRS
Celebrons la gloire immortelle
Du Sacrificateur dont Cybele a fait choix:
Atys doit dispenser ses loix,
Honorons le choix de Cybele.
Que devant Vous tout s'abaisse, et tout tremble,
Vivés heureux, vos jours sont notre espoir:
Rien n'est si beau que de voir ensemble
Un grand merite avec un grand pouvoir.
Que l'on benisse
Le Ciel propice,
Qui dans vos mains
Met le sort des humains.

ATYS
Indigne que je suis des honneurs qu'on m'adresse,
Je dois les recevoir au nom de la Déesse;
J'ose, puis qu'il lui plaît, lui presenter vos voeux:
Pour le prix de votre zele,
Que la puissante Cybele
Vous rende à jamais heureux.

CHOEUR DES PEUPLES ET DES ZEPHIRS
Que la puissante Cybele
Nous rende à jamais heureux.

Fin du second Acte.



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|