オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



Acte IV.

Le Theatre change, et represente le Palais du Fleuve Sangar.


Scene premiere.


Sangaride, Doris, Idas.

DORIS
Quoi, vous pleurés?

IDAS
D'où vient votre peine mortelle?

DORIS
N'osez-vous découvrir votre amour à Cybele?

SANGARIDE
Helas!

DORIS ET IDAS
Qui peut encor redoubler vos ennuis?

SANGARIDE
Helas! j'aime ... helas! j'aime ...

DORIS ET IDAS
Achevez.

SANGARIDE
Je ne puis.

DORIS ET IDAS
L'Amour n'est guere heureux lors qu'il est trop timide.

SANGARIDE
Helas! j'aime un perfide
Qui trahit mon amour;
La Déesse aime Atys, il change en moins d'un jour,
Atys comblé d'honneurs n'aime plus Sangaride.
Helas! j'aime un perfide
Qui trahit mon amour.

DORIS ET IDAS
Il nous montroit tantôt un peu d'incertitude;
Mais qu'il l'eût soupçonné de tant d'ingratitude?

SANGARIDE
J'embarassois Atys, je l'ai vû se troubler:
Je croiois devoir reveler
Notre amour à Cybele;
Mais l'ingrat, l'infidele,
M'empêchoit toujours de parler.

DORIS ET IDAS
Peut-on changer si-tôt quand l'Amour est extrême?
Gardez-vous, gardez-vous
De trop croire un transport jaloux.

SANGARIDE
Cybele hautement déclare qu'elle l'aime,
Et l'Ingrat n'a trouvé cet honneur que trop doux;
Il change en un moment, je veux changer de même,
J'accepterai sans peine un glorieux Epoux,
Je ne veux plus aimer que la grandeur suprême.

DORIS ET IDAS
Peut-on changer si-tôt quand l'Amour est extrême?
Gardez-vous, gardez-vous
De trop croire un transport jaloux.

SANGARIDE
Trop heureux un coeur qui peut croire
Un dépit qui sert à sa gloire.
Revenez ma raison, revenez pour jamais,
Joignés-vous au dépit pour étouffer ma flâme.
Réparez s'il se peut les maux qu'Amour m'a faits,
Venez rétablir dans mon ame
Les douceurs d'une heureuse paix;
Revenez ma raison, revenez pour jamais.

IDAS ET DORIS
Une infidélité cruelle
N'efface point tous les appas
D'une infidelle,
Et la raison ne revient pas
Si-tôt qu'on la r'appelle.

SANGARIDE
Aprés une trahison
Si la raison ne m'éclaire,
Le dépit et la colere
Me tiendront lieu de raison.

SANGARIDE, DORIS ET IDAS
Qu'une premiere amour est belle?
Qu'on a peine à s'en dégager!
Que l'on doit plaindre un coeur fidele.
Lors qu'il est forcé de changer.



Scene II.


Celænus, Suivans de Celænus, Sangaride, Idas et Doris.

CELÆNUS
Belle Nymphe, l'Hymen va suivre mon envie,
L'Amour avec moi vous convie
A venir vous placer sur un Trône éclatant,
J'approche avec transport du favorable instant
D'où dépend la douceur du reste de ma vie:
Mais malgré les appas du bonheur qui m'attend,
Malgré tous les transports de mon ame amoureuse,
Si je ne puis vous rendre hereuse,
Je ne serai jamais content.
Je fais mon bonheur de vous plaire,
J'attache à votre coeur mes desirs les plus doux.

SANGARIDE
Seigneur, j'obeïrai, je dépens de mon Pere,
Et mon Pere aujourd'hui veut que je sois à vous.

CELÆNUS
Regardés mon amour plutôt que ma Couronne.

SANGARIDE
Ce n'est point la grandeur qui me peut ébloüir.

CELÆNUS
Ne sauriés vous m'aimer sans que l'on vous l'ordonne.

SANGARIDE
Seigneur contentés-vous que je sache obeïr,
En l'Etat où je suis, c'est ce que je puis dire ....

Sangaride apperçoit Atys.



Scene III.


Atys, Celænus, Sangaride, Doris, Idas, Suivans de Celænus.

CELÆNUS
Votre coeur se trouble, il soupire.

SANGARIDE
Expliqués en votre faveur
Tout ce que vous voiez de trouble dans mon coeur.

CELÆNUS
Rien ne m'allarme plus, Atys ma crainte est vaine,
Mon amour touche enfin le coeur de la Beauté
Dont je suis enchanté:
Toi qui fus témoin de ma peine,
Cher Atys sois témoin de ma fidélité.
Peut-on la concevoir? non, il faut que l'on aime,
Pour juger des douceurs de mon bonheur extrême,
Mais, prés de voir combler mes veux,
Que les momens sont longs pour mon coeur amoreux!
Vos parens tardent trop, je veux aller moi-même
Les presser de me rendre heureux!



Scene IV.


Atys, Sangaride.

ATYS
Qu'il sait peu son malheur! et qu'il est déplorable!
Son amour meritoit un sort plus favorable:
J'ai pitié de l'erreur dont son coeur s'est flatté.

SANGARIDE
Epargnés-vous le soin d'être si pitoiable,
Son amour obtiendra ce qu'il a merité.

ATYS
Dieux! qu'est-ce que j'entens!

SANGARIDE
Quil faut que je me venge.
Que j'aime enfin le Roi, qu'il sera mon époux.

ATYS
Sangaride, eh d'où vient ce changement étrange?

SANGARIDE
N'est-ce pas vous, ingrat, qui voulés que je change?

ATYS
Moi!

SANGARIDE
Quel trahison!

ATYS
Quel funeste courroux!

ATYS ET SANGARIDE
Pourquoi m'abandonner pour une amour nouvelle?
Ce n'est pas moi qui rompt une chaîne si belle.

ATYS
Beauté trop cruelle, c'est vous.

SANGARIDE
Amant infidele, c'est vous.

ATYS
Ah! c'est vous, Beauté trop cruelle.

SANGARIDE
Ah! c'est vous, Amant infidelle.

ATYS ET SANGARIDE
Beauté trop cruelle, c'est vous;
Amant infidelle, c'est vous;
Qui rompez des liens si doux.

SANGARIDE
Vous m'avez immolée à l'amour de Cybele.

ATYS
Il est vrai qu'à ses yeux, par un secret effroi,
J'ai voulu de nos coeurs cacher l'intelligence:
Mais ce n'est que pour vous que j'ai craint sa vengeance,
Et je ne la crains pas pour moi.
Cybele m'aime en vain, et c'est vous que j'adore.

SANGARIDE
Aprés votre infidelité,
Auriez-vous bien la cruauté
De vouloir me tromper encore?

ATYS
Moi! vous trahir? vous le pensez!
Ingrate, que vous m'offencez!
Hé bien il ne faut plus rien taire,
Je vais de la Déesse attirer la colere,
M'offrir à sa fureur, puisque vous m'y forcez ...

SANGARIDE
Ah! demeurez, Atys, mes soupçons sont partez;
Vous m'aimez, je le croi, j'en veux être certaine,
Je le souhaite assez,
Pour le croire sans peine.

ATYS
Je jure,

SANGARIDE
Je promets,

ATYS ET SANGARIDE
De ne changer jamais.

SANGARIDE
Quel tourment de cacher une si belle flâme.

ATYS
Redoublons en l'ardeur dans le fonds de notre ame.

ATYS ET SANGARIDE
Aimons en secret, aimons-nous:
Aimons plus que jamais, en dépit des Jaloux.

SANGARIDE
Mon Pere vient ici.

ATYS
Que rien ne vous étonne;
Servons-nous du pouvoir que Cybele me donne,
Je vais préparer les Zephirs
A suivre nos desirs.


Scene V.


Sangaride, Celænus, Le Dieu du Fleuve Sangar, troupe de Dieux de Fleuves, de Ruisseaux, et de Divinitez de Fontaines.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
O vous qui prenés part au bien de ma famille,
Vous venerables Dieux des Fleuves les plus grands,
Mes fideles Amis, et mes plus chers Parens,
Voiez quel est l'Epoux que je donne à ma fille:
J'ai pris soin de choisir entre les plus grands Rois.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES
Nous aprouvons votre choix.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
Il a Neptune pour son Pere,
Les Phrygiens suivent ses Loix;
J'ai cru ne pouvoir faire
Un choix plus digne de vous plaire.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES
Tous d'une commune voix,
Nous approuvons votre choix.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
Que l'on chante, que l'on dance,
Rions-tous lors qu'il le faut;
Ce n'est jamais trop tôt
Que le plaisir commence,
On trouve bientôt la fin
Des jours de réjoüissance;
On a beau chasser le chagrin,
Il revient plutôt qu'on ne pense.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR ET LE CHOEUR
Que l'on chante, que l'on dance,
Rions-tous lors qu'il le faut;
Ce n'est jamais trop tôt
Que le plaisir commence:
Que l'on chante, que l'on dance,
Rions-tous lors qu'il le faut.

DIEUX DE FLEUVES, DIVINITEZ DE FONTAINES, ET DE RUISSEAUX CHANTANS ET DANÇANS ENSEMBLE
La Beauté la plus severe
Prend pitié d'un long tourment
Et l'Amant qui persevere
Devient un heureux Amant.
Tout est doux et rien ne coûte
Pour un coeur qu'on veut toucher,
L'onde se fait une route
En s'efforçant d'en chercher,
L'eau qui tombe goute à goute
Perce le plus dur Rocher.

L'Hymen seul ne sauroit plaire,
Il a beau flatter nos voeux,
L'Amour seul a droit de faire
Les plus doux de tous les noeuds.
Il est fier, il est rebelle,
Mais il charme tel qu'il est,
L'Hymen vient quand on l'appelle,
L'Amour vient quand il lui plaît.

Il n'est point de resistance
Dont le temps ne vienne à bout,
Et l'effort de la constance
A la fin doit vaincre tout.
Tout est doux, et rien ne coûte
Pour un coeur qu'on veut toucher,
L'onde se fait une route
En s'efforçant d'en chercher,
L'eau qui tombe goute à goute.
Perce le plus dur rocher.

L'Amour trouble tout le monde,
C'est la source de nos pleurs;
C'est un feu brûlant dans l'onde,
C'est l'écueil des plus grands coeurs:
Il est fier, il est rebelle,
Mais il charme tel qu'il est;
L'Hymen vient quand on l'appelle,
L'Amour vient quand il lui plaît.

Un Dieu du Fleuve et une Divinité de Fontaine, dancent et chantent ensemble.

D'une constance extrême,
Un Ruisseau suit son cours;
Il en sera de même
Du choix de mes amours,
Et du moment que j'aime
C'est pour aimer toujours.

Jamais un coeur volage
Ne trouve un heureux sort,
Il n'a point l'avantage
D'être long-temps au port,
Il cherche encor l'orage
Au moment qu'il en sort.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES ET DE DIVINITEZ DE FONTAINES
Un grand calme est trop fâcheux,
Nous aimons mieux la tourmente.
Que sert un coeur qui s'exempte
De tous les soins amoureux?
A quoi sert une eau dormante?
Un grand calme est trop fâcheux,
Nous aimons mieux la tourmente.



Scene VI.


Atys, Troupe de Zephirs, Sangaride, Celænus, le Dieu du Fleuve Sangard. Troupe de Dieux de Fleuves, de Ruisseaux, et de Divinitez de Fontaines.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES ET DE FONTAINES
Venez former des noeuds charmans,
Atys venez unir ces bienheureux Amans.

ATYS
Cet Hymen déplaît à Cybele,
Elle défend de l'achever;
Sangaride est un bien qu'il faut lui reserver,
Et que je demande pour elle.

CHOEUR
Ah! quelle loi cruelle!

CELÆNUS
Atys peut s'engager lui-même à me trahir?
Atys contre moi s'interesse?
Seigneur, je suis à la Déesse,
Dés qu'elle a commandé, je ne puis qu'obeïr.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
Pourquoi faut-il qu'elle separe
Deux illustres Amans pour qui l'Hymen prépare
Ses liens les plus doux?

CHOEUR
Opposons-nous
A ce dessein barbare.

ATYS
Apprenez, audacieux,
Qu'il n'est rien qui n'obeïsse
Aux souveraines Loix de la Reine des Dieux!
Qu'on nous enleve de ces lieux!
Zephirs, que sans tarder mon ordre s'accomplisse.

Les Zephirs enlevent Atys, et Sangaride.

CHOEUR
Quelle injustice!

Fin du quatrième Acte.
Acte IV.

Le Theatre change, et represente le Palais du Fleuve Sangar.


Scene premiere.


Sangaride, Doris, Idas.

DORIS
Quoi, vous pleurés?

IDAS
D'où vient votre peine mortelle?

DORIS
N'osez-vous découvrir votre amour à Cybele?

SANGARIDE
Helas!

DORIS ET IDAS
Qui peut encor redoubler vos ennuis?

SANGARIDE
Helas! j'aime ... helas! j'aime ...

DORIS ET IDAS
Achevez.

SANGARIDE
Je ne puis.

DORIS ET IDAS
L'Amour n'est guere heureux lors qu'il est trop timide.

SANGARIDE
Helas! j'aime un perfide
Qui trahit mon amour;
La Déesse aime Atys, il change en moins d'un jour,
Atys comblé d'honneurs n'aime plus Sangaride.
Helas! j'aime un perfide
Qui trahit mon amour.

DORIS ET IDAS
Il nous montroit tantôt un peu d'incertitude;
Mais qu'il l'eût soupçonné de tant d'ingratitude?

SANGARIDE
J'embarassois Atys, je l'ai vû se troubler:
Je croiois devoir reveler
Notre amour à Cybele;
Mais l'ingrat, l'infidele,
M'empêchoit toujours de parler.

DORIS ET IDAS
Peut-on changer si-tôt quand l'Amour est extrême?
Gardez-vous, gardez-vous
De trop croire un transport jaloux.

SANGARIDE
Cybele hautement déclare qu'elle l'aime,
Et l'Ingrat n'a trouvé cet honneur que trop doux;
Il change en un moment, je veux changer de même,
J'accepterai sans peine un glorieux Epoux,
Je ne veux plus aimer que la grandeur suprême.

DORIS ET IDAS
Peut-on changer si-tôt quand l'Amour est extrême?
Gardez-vous, gardez-vous
De trop croire un transport jaloux.

SANGARIDE
Trop heureux un coeur qui peut croire
Un dépit qui sert à sa gloire.
Revenez ma raison, revenez pour jamais,
Joignés-vous au dépit pour étouffer ma flâme.
Réparez s'il se peut les maux qu'Amour m'a faits,
Venez rétablir dans mon ame
Les douceurs d'une heureuse paix;
Revenez ma raison, revenez pour jamais.

IDAS ET DORIS
Une infidélité cruelle
N'efface point tous les appas
D'une infidelle,
Et la raison ne revient pas
Si-tôt qu'on la r'appelle.

SANGARIDE
Aprés une trahison
Si la raison ne m'éclaire,
Le dépit et la colere
Me tiendront lieu de raison.

SANGARIDE, DORIS ET IDAS
Qu'une premiere amour est belle?
Qu'on a peine à s'en dégager!
Que l'on doit plaindre un coeur fidele.
Lors qu'il est forcé de changer.



Scene II.


Celænus, Suivans de Celænus, Sangaride, Idas et Doris.

CELÆNUS
Belle Nymphe, l'Hymen va suivre mon envie,
L'Amour avec moi vous convie
A venir vous placer sur un Trône éclatant,
J'approche avec transport du favorable instant
D'où dépend la douceur du reste de ma vie:
Mais malgré les appas du bonheur qui m'attend,
Malgré tous les transports de mon ame amoureuse,
Si je ne puis vous rendre hereuse,
Je ne serai jamais content.
Je fais mon bonheur de vous plaire,
J'attache à votre coeur mes desirs les plus doux.

SANGARIDE
Seigneur, j'obeïrai, je dépens de mon Pere,
Et mon Pere aujourd'hui veut que je sois à vous.

CELÆNUS
Regardés mon amour plutôt que ma Couronne.

SANGARIDE
Ce n'est point la grandeur qui me peut ébloüir.

CELÆNUS
Ne sauriés vous m'aimer sans que l'on vous l'ordonne.

SANGARIDE
Seigneur contentés-vous que je sache obeïr,
En l'Etat où je suis, c'est ce que je puis dire ....

Sangaride apperçoit Atys.



Scene III.


Atys, Celænus, Sangaride, Doris, Idas, Suivans de Celænus.

CELÆNUS
Votre coeur se trouble, il soupire.

SANGARIDE
Expliqués en votre faveur
Tout ce que vous voiez de trouble dans mon coeur.

CELÆNUS
Rien ne m'allarme plus, Atys ma crainte est vaine,
Mon amour touche enfin le coeur de la Beauté
Dont je suis enchanté:
Toi qui fus témoin de ma peine,
Cher Atys sois témoin de ma fidélité.
Peut-on la concevoir? non, il faut que l'on aime,
Pour juger des douceurs de mon bonheur extrême,
Mais, prés de voir combler mes veux,
Que les momens sont longs pour mon coeur amoreux!
Vos parens tardent trop, je veux aller moi-même
Les presser de me rendre heureux!



Scene IV.


Atys, Sangaride.

ATYS
Qu'il sait peu son malheur! et qu'il est déplorable!
Son amour meritoit un sort plus favorable:
J'ai pitié de l'erreur dont son coeur s'est flatté.

SANGARIDE
Epargnés-vous le soin d'être si pitoiable,
Son amour obtiendra ce qu'il a merité.

ATYS
Dieux! qu'est-ce que j'entens!

SANGARIDE
Quil faut que je me venge.
Que j'aime enfin le Roi, qu'il sera mon époux.

ATYS
Sangaride, eh d'où vient ce changement étrange?

SANGARIDE
N'est-ce pas vous, ingrat, qui voulés que je change?

ATYS
Moi!

SANGARIDE
Quel trahison!

ATYS
Quel funeste courroux!

ATYS ET SANGARIDE
Pourquoi m'abandonner pour une amour nouvelle?
Ce n'est pas moi qui rompt une chaîne si belle.

ATYS
Beauté trop cruelle, c'est vous.

SANGARIDE
Amant infidele, c'est vous.

ATYS
Ah! c'est vous, Beauté trop cruelle.

SANGARIDE
Ah! c'est vous, Amant infidelle.

ATYS ET SANGARIDE
Beauté trop cruelle, c'est vous;
Amant infidelle, c'est vous;
Qui rompez des liens si doux.

SANGARIDE
Vous m'avez immolée à l'amour de Cybele.

ATYS
Il est vrai qu'à ses yeux, par un secret effroi,
J'ai voulu de nos coeurs cacher l'intelligence:
Mais ce n'est que pour vous que j'ai craint sa vengeance,
Et je ne la crains pas pour moi.
Cybele m'aime en vain, et c'est vous que j'adore.

SANGARIDE
Aprés votre infidelité,
Auriez-vous bien la cruauté
De vouloir me tromper encore?

ATYS
Moi! vous trahir? vous le pensez!
Ingrate, que vous m'offencez!
Hé bien il ne faut plus rien taire,
Je vais de la Déesse attirer la colere,
M'offrir à sa fureur, puisque vous m'y forcez ...

SANGARIDE
Ah! demeurez, Atys, mes soupçons sont partez;
Vous m'aimez, je le croi, j'en veux être certaine,
Je le souhaite assez,
Pour le croire sans peine.

ATYS
Je jure,

SANGARIDE
Je promets,

ATYS ET SANGARIDE
De ne changer jamais.

SANGARIDE
Quel tourment de cacher une si belle flâme.

ATYS
Redoublons en l'ardeur dans le fonds de notre ame.

ATYS ET SANGARIDE
Aimons en secret, aimons-nous:
Aimons plus que jamais, en dépit des Jaloux.

SANGARIDE
Mon Pere vient ici.

ATYS
Que rien ne vous étonne;
Servons-nous du pouvoir que Cybele me donne,
Je vais préparer les Zephirs
A suivre nos desirs.


Scene V.


Sangaride, Celænus, Le Dieu du Fleuve Sangar, troupe de Dieux de Fleuves, de Ruisseaux, et de Divinitez de Fontaines.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
O vous qui prenés part au bien de ma famille,
Vous venerables Dieux des Fleuves les plus grands,
Mes fideles Amis, et mes plus chers Parens,
Voiez quel est l'Epoux que je donne à ma fille:
J'ai pris soin de choisir entre les plus grands Rois.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES
Nous aprouvons votre choix.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
Il a Neptune pour son Pere,
Les Phrygiens suivent ses Loix;
J'ai cru ne pouvoir faire
Un choix plus digne de vous plaire.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES
Tous d'une commune voix,
Nous approuvons votre choix.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
Que l'on chante, que l'on dance,
Rions-tous lors qu'il le faut;
Ce n'est jamais trop tôt
Que le plaisir commence,
On trouve bientôt la fin
Des jours de réjoüissance;
On a beau chasser le chagrin,
Il revient plutôt qu'on ne pense.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR ET LE CHOEUR
Que l'on chante, que l'on dance,
Rions-tous lors qu'il le faut;
Ce n'est jamais trop tôt
Que le plaisir commence:
Que l'on chante, que l'on dance,
Rions-tous lors qu'il le faut.

DIEUX DE FLEUVES, DIVINITEZ DE FONTAINES, ET DE RUISSEAUX CHANTANS ET DANÇANS ENSEMBLE
La Beauté la plus severe
Prend pitié d'un long tourment
Et l'Amant qui persevere
Devient un heureux Amant.
Tout est doux et rien ne coûte
Pour un coeur qu'on veut toucher,
L'onde se fait une route
En s'efforçant d'en chercher,
L'eau qui tombe goute à goute
Perce le plus dur Rocher.

L'Hymen seul ne sauroit plaire,
Il a beau flatter nos voeux,
L'Amour seul a droit de faire
Les plus doux de tous les noeuds.
Il est fier, il est rebelle,
Mais il charme tel qu'il est,
L'Hymen vient quand on l'appelle,
L'Amour vient quand il lui plaît.

Il n'est point de resistance
Dont le temps ne vienne à bout,
Et l'effort de la constance
A la fin doit vaincre tout.
Tout est doux, et rien ne coûte
Pour un coeur qu'on veut toucher,
L'onde se fait une route
En s'efforçant d'en chercher,
L'eau qui tombe goute à goute.
Perce le plus dur rocher.

L'Amour trouble tout le monde,
C'est la source de nos pleurs;
C'est un feu brûlant dans l'onde,
C'est l'écueil des plus grands coeurs:
Il est fier, il est rebelle,
Mais il charme tel qu'il est;
L'Hymen vient quand on l'appelle,
L'Amour vient quand il lui plaît.

Un Dieu du Fleuve et une Divinité de Fontaine, dancent et chantent ensemble.

D'une constance extrême,
Un Ruisseau suit son cours;
Il en sera de même
Du choix de mes amours,
Et du moment que j'aime
C'est pour aimer toujours.

Jamais un coeur volage
Ne trouve un heureux sort,
Il n'a point l'avantage
D'être long-temps au port,
Il cherche encor l'orage
Au moment qu'il en sort.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES ET DE DIVINITEZ DE FONTAINES
Un grand calme est trop fâcheux,
Nous aimons mieux la tourmente.
Que sert un coeur qui s'exempte
De tous les soins amoureux?
A quoi sert une eau dormante?
Un grand calme est trop fâcheux,
Nous aimons mieux la tourmente.



Scene VI.


Atys, Troupe de Zephirs, Sangaride, Celænus, le Dieu du Fleuve Sangard. Troupe de Dieux de Fleuves, de Ruisseaux, et de Divinitez de Fontaines.

CHOEUR DE DIEUX DE FLEUVES ET DE FONTAINES
Venez former des noeuds charmans,
Atys venez unir ces bienheureux Amans.

ATYS
Cet Hymen déplaît à Cybele,
Elle défend de l'achever;
Sangaride est un bien qu'il faut lui reserver,
Et que je demande pour elle.

CHOEUR
Ah! quelle loi cruelle!

CELÆNUS
Atys peut s'engager lui-même à me trahir?
Atys contre moi s'interesse?
Seigneur, je suis à la Déesse,
Dés qu'elle a commandé, je ne puis qu'obeïr.

LE DIEU DU FLEUVE SANGAR
Pourquoi faut-il qu'elle separe
Deux illustres Amans pour qui l'Hymen prépare
Ses liens les plus doux?

CHOEUR
Opposons-nous
A ce dessein barbare.

ATYS
Apprenez, audacieux,
Qu'il n'est rien qui n'obeïsse
Aux souveraines Loix de la Reine des Dieux!
Qu'on nous enleve de ces lieux!
Zephirs, que sans tarder mon ordre s'accomplisse.

Les Zephirs enlevent Atys, et Sangaride.

CHOEUR
Quelle injustice!

Fin du quatrième Acte.



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|