オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



ACTE V
(Le théâtre représente une avant-cour d'un Palais qui paraît être élevé dans la Gloire. On y monte par deux grands degrés qui forment les deux côtés de cette décoration en ovale et qui sont enfermés par deux grands bâtiments d'architecture d'une hauteur extraordinaire. Les deux degrés et les galeries qui les environnent sont remplis de peuples de la Lycie, assemblés en ce lieu pour y recevoir Bellérophon que Pallas doit ramener, après la défaite de la Chimère.)

Scène 1
Philonoë, Le Roy, Choeur de peuple

Le Roy
Préparez vos chants d'allégresse,
Peuples, c'est en ce jour que pour notre bonheur,
Pallas doit ramener un illustre vainqueur
Que le Ciel pour époux destine à la princesse.
Enfin nos voeux ont réussi,
Un oracle confus faisait notre infortune,
Mais cet oracle esst éclaircy;
Bellérophon est le fils de Neptune.
Pour nous le déclarer, dans son temple, à nos yeux,
Ce Dieu des mers vient de paraître,
Luy-même pour son sang a daigné reconnaître
Ce héros glorieux;
D'une nymphe jalouse il craignait la colère
Et quand Bellérophon reçut de luy le jour,
Il voulut que Glaucus faignit d'être son père.
Il revient triomphant, célébrez son retour .

Choeur de peuple
Viens, digne sang des Dieux, jouir de la victoire;
Chacun est charmé de ta gloire.
Et pour chanter tes grands exploits
Nous allons tous unir nos voix.

Le Roy
Et toi, ma fille, abandonne ton âme
Aux transports de la flamme,
Bellérophon t'est donné pour époux.

Philonoë
Après tant de rudes alarmes
Pouvons-nous trop goûter les charmes
D'un changement si doux!

Le Roy
Qu'il est grand ce héros qui ne voit point d'obstacles
Que le sort contre luy ne forme vainement!

Philonoë
Pour tout vaincre il suffit qu'un héros soit amant;
La Valeur et l'Amour font toujours des miracles.
O jour! o jour pour la Lycie à jamais glorieux
Où le sang de nos roys s'unit au sang des Dieux!

Scène 2
Philonoë, Sténobée, Argie, Le Roy, Choeur de peuple

Le Roy
Venez-vous partager l'allégresse publique?
Enfin pour nous le Ciel s'explique;
Neptune a reconnu Bellérophon pour fils.

Sténobée
Je sais tout, Dieux cruels! vous l'avez donc permis!

Le Roy
Bellérophon cause-t-il cette plainte?

Sténobée
C'est luy seul, il est vray, qui fait mon désespoir!
Du plus brûlant amour j'eus pour luy l'âme atteinte,
Et pour toucher son coeur j'ai manqué de pouvoir,
Toujours l'ingrat dédaigna ma tendresse,
Prête à luy voir enfin épouser la Princesse,
J'ai voulu renverser vos odieux projets;
Amisodar m'aimait, j'ay fait agir des charmes,
Et le monstre par luy remplissant tout d'alarmes,
N'a versé que pour moy le sang de vos sujets.

Le Roy
Le traître! qu'on l'arrête...

Sténobée
Il s'est mis par la fuite
A l'abri de votre poursuite;
Mais il traine avec lui son crime et son amour.

Le Roy
Quoy! le Ciel souffre encor que vous voyiez le jour!

Sténobée
J'ai prévenu tout ce que peut sa haine...
La justice que je me rends
M'a fait par le poison mettre fin à ma peine.
Je le sens qui déjà coule de veine en veine.
Déjà le jour se cache à mes regards mourants.
Vous, de qui la rigueur m'a toujours poursuivie;
Avec ses plus funestes traits;
Dieux inhumains, j'abandonne la vie;
Etes-vous satisfaits?
Et toy, cruel amour, reçois une victime
Que tu cherchais à t'immoler;
Je meurs pour expier le crime
Des feux dont tu m'as fait bruler.
Je n'ai pu m'affranchir de ton barbare empire
Qu'en renonçant au jour.
Vois mes derniers soupirs
Impitoyable amour! j'expire...

Philonoë
Quel excès de fureur!

Le Roy
Sa mort en est le prix.
Mais oublions et son crime et sa peine;
Voicy Bellérophon que Pallas nous ramène;
Son triomphe doit seul occuper nos esprits.

Scène 3
Philonoë, Pallas, Bellérophon, Le Roy, Choeur de peuple.
(On voit Pallas dans un char et Bellérophon avec elle.)

Pallas
Connaissez le fils de Neptune
Dans ce jeune héros;
A sa seule valeur vous devez le repos
Qui succède à votre infortune.
Pallas le ramène en ces lieux,
C'est luy qui doit épouser la princesse:
Faites en tous paraître une entière allégresse
Et rendez grâces aux Dieux.

(Bellérophon descend du char et Pallas est enlevée sur le cintre)

Bellérophon
Enfin je vous revoy, Princesse incomparable.

Philonoë
O changement à mes voeux favorable!

Bellérophon et Philonoë
Quel plaisir de voir en ce jour
Le Destin céder à l'Amour!

Le Roy
Jouissez des douceurs que l'hymen vous prépare;
Vivez heureux, vivez toujours amants,
Que tous vos moments
Soient doux et charmants
Et qu'un bonheur sans fin répare
Ce qu'un sort rigoureux vous causa de tourments

Choeur de peuple
Le plus grand des héros rend le calme à la terre
Il fait cesser les horreurs de la guerre.
Jouissons à jamais des douceurs de la paix.
Les plaisirs nous préparent leurs charmes,
Ne songeons plus qu'à passer de beaux jours.
Si le Ciel nous fit verser des larmes
Un heureux sort en arrête le cours.
Puisqu'un héros fait cesser nos alarmes.
Cherchons les ris, les jeux et les Amours.
Que la paix qui succède à la peine
Fait aisément oublier les soupirs
Si le Ciel nous soumit à sa haine
Un heureux sort satisfait nos désirs
Dans les beaux jours qu'un héros nous ramène.
Cherchons les ris, les jeux et les Amours.
ACTE V
(Le théâtre représente une avant-cour d'un Palais qui paraît être élevé dans la Gloire. On y monte par deux grands degrés qui forment les deux côtés de cette décoration en ovale et qui sont enfermés par deux grands bâtiments d'architecture d'une hauteur extraordinaire. Les deux degrés et les galeries qui les environnent sont remplis de peuples de la Lycie, assemblés en ce lieu pour y recevoir Bellérophon que Pallas doit ramener, après la défaite de la Chimère.)

Scène 1
Philonoë, Le Roy, Choeur de peuple

Le Roy
Préparez vos chants d'allégresse,
Peuples, c'est en ce jour que pour notre bonheur,
Pallas doit ramener un illustre vainqueur
Que le Ciel pour époux destine à la princesse.
Enfin nos voeux ont réussi,
Un oracle confus faisait notre infortune,
Mais cet oracle esst éclaircy;
Bellérophon est le fils de Neptune.
Pour nous le déclarer, dans son temple, à nos yeux,
Ce Dieu des mers vient de paraître,
Luy-même pour son sang a daigné reconnaître
Ce héros glorieux;
D'une nymphe jalouse il craignait la colère
Et quand Bellérophon reçut de luy le jour,
Il voulut que Glaucus faignit d'être son père.
Il revient triomphant, célébrez son retour .

Choeur de peuple
Viens, digne sang des Dieux, jouir de la victoire;
Chacun est charmé de ta gloire.
Et pour chanter tes grands exploits
Nous allons tous unir nos voix.

Le Roy
Et toi, ma fille, abandonne ton âme
Aux transports de la flamme,
Bellérophon t'est donné pour époux.

Philonoë
Après tant de rudes alarmes
Pouvons-nous trop goûter les charmes
D'un changement si doux!

Le Roy
Qu'il est grand ce héros qui ne voit point d'obstacles
Que le sort contre luy ne forme vainement!

Philonoë
Pour tout vaincre il suffit qu'un héros soit amant;
La Valeur et l'Amour font toujours des miracles.
O jour! o jour pour la Lycie à jamais glorieux
Où le sang de nos roys s'unit au sang des Dieux!

Scène 2
Philonoë, Sténobée, Argie, Le Roy, Choeur de peuple

Le Roy
Venez-vous partager l'allégresse publique?
Enfin pour nous le Ciel s'explique;
Neptune a reconnu Bellérophon pour fils.

Sténobée
Je sais tout, Dieux cruels! vous l'avez donc permis!

Le Roy
Bellérophon cause-t-il cette plainte?

Sténobée
C'est luy seul, il est vray, qui fait mon désespoir!
Du plus brûlant amour j'eus pour luy l'âme atteinte,
Et pour toucher son coeur j'ai manqué de pouvoir,
Toujours l'ingrat dédaigna ma tendresse,
Prête à luy voir enfin épouser la Princesse,
J'ai voulu renverser vos odieux projets;
Amisodar m'aimait, j'ay fait agir des charmes,
Et le monstre par luy remplissant tout d'alarmes,
N'a versé que pour moy le sang de vos sujets.

Le Roy
Le traître! qu'on l'arrête...

Sténobée
Il s'est mis par la fuite
A l'abri de votre poursuite;
Mais il traine avec lui son crime et son amour.

Le Roy
Quoy! le Ciel souffre encor que vous voyiez le jour!

Sténobée
J'ai prévenu tout ce que peut sa haine...
La justice que je me rends
M'a fait par le poison mettre fin à ma peine.
Je le sens qui déjà coule de veine en veine.
Déjà le jour se cache à mes regards mourants.
Vous, de qui la rigueur m'a toujours poursuivie;
Avec ses plus funestes traits;
Dieux inhumains, j'abandonne la vie;
Etes-vous satisfaits?
Et toy, cruel amour, reçois une victime
Que tu cherchais à t'immoler;
Je meurs pour expier le crime
Des feux dont tu m'as fait bruler.
Je n'ai pu m'affranchir de ton barbare empire
Qu'en renonçant au jour.
Vois mes derniers soupirs
Impitoyable amour! j'expire...

Philonoë
Quel excès de fureur!

Le Roy
Sa mort en est le prix.
Mais oublions et son crime et sa peine;
Voicy Bellérophon que Pallas nous ramène;
Son triomphe doit seul occuper nos esprits.

Scène 3
Philonoë, Pallas, Bellérophon, Le Roy, Choeur de peuple.
(On voit Pallas dans un char et Bellérophon avec elle.)

Pallas
Connaissez le fils de Neptune
Dans ce jeune héros;
A sa seule valeur vous devez le repos
Qui succède à votre infortune.
Pallas le ramène en ces lieux,
C'est luy qui doit épouser la princesse:
Faites en tous paraître une entière allégresse
Et rendez grâces aux Dieux.

(Bellérophon descend du char et Pallas est enlevée sur le cintre)

Bellérophon
Enfin je vous revoy, Princesse incomparable.

Philonoë
O changement à mes voeux favorable!

Bellérophon et Philonoë
Quel plaisir de voir en ce jour
Le Destin céder à l'Amour!

Le Roy
Jouissez des douceurs que l'hymen vous prépare;
Vivez heureux, vivez toujours amants,
Que tous vos moments
Soient doux et charmants
Et qu'un bonheur sans fin répare
Ce qu'un sort rigoureux vous causa de tourments

Choeur de peuple
Le plus grand des héros rend le calme à la terre
Il fait cesser les horreurs de la guerre.
Jouissons à jamais des douceurs de la paix.
Les plaisirs nous préparent leurs charmes,
Ne songeons plus qu'à passer de beaux jours.
Si le Ciel nous fit verser des larmes
Un heureux sort en arrête le cours.
Puisqu'un héros fait cesser nos alarmes.
Cherchons les ris, les jeux et les Amours.
Que la paix qui succède à la peine
Fait aisément oublier les soupirs
Si le Ciel nous soumit à sa haine
Un heureux sort satisfait nos désirs
Dans les beaux jours qu'un héros nous ramène.
Cherchons les ris, les jeux et les Amours.



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|