オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



ACTE 5.
(Le théâtre change, et représente le palais de la sage Fée LOGISTILLE.)

ACTE 5 SCENE 1
ASTOLPHE, LOGISTILLE

ASTOLPHE
Sage et divine Fée à qui tout est possible;
Vous dont le généreux secours
Pour les infortunés se déclare toujours,
Au malheur de Roland serez-vous insensible ?
Ce Héros que l'amour a rendu furieux,
Traîne une déplorable vie :
Son sort, qui fut si glorieux,
Fait autant de pitié qu' il avait fait d' envie.

LOGISTILLE
Vos justes vœux sont prévenus :
Déjà par des chemins aux mortels inconnus
J' ai fait passer Roland dans cet heureux azyle :
Le charme d' un sommeil tranquille
Suspend le mal de ce Héros ;
Mais il est difficile
De lui rendre un parfait repos.

ASTOLPHE
Je sais votre pouvoir, il faut que tout lui cède :
Votre soin m' a sauvé de cent périls affreux.
N' offririez-vous qu' un vain remède
Au trouble fatal qui possède
Lle plus grand des Héros et le plus malheureux ?

LOGISTILLE
Je puis des éléments interrompre la guerre;
Ma voix fait trembler les enfers;
J'impose silence au tonnerre,
Et j'éteins le feu des éclairs :
Mais je calme avec moins de peine
Les vents échapés de leur chaîne,
Et j'apaise plus tôt l'Ocean irrité
Qu'un cœur par l'Amour agité.

ASTOLPHE
J' attends tout pour Roland de vos soins salutaires.

LOGISTILLE
Nos efforts vont se redoubler :
Allez, éloignez-vous de nos secrets mystères;
Vos regards pourraient les troubler.

ACTE 5 SCENE 2
LOGISTILLE. ROLAND endormi, troupe de Feés.

LOGISTILLE
Par le secours d' une douce harmonie,
Calmons ce grand cœur pour jamais;
Rendons-lui sa première paix;
Puisse-t-elle chasser l' amour qui la bannie.
Heureux qui se défend toujours
Du charme fatal des amours !

(Le chœur des Feés répète ces deux derniers vers. )

(Les Feés dansent autour de Roland, et font des cérémonies mystérieuses, pour lui rendre la raison.)

LOGISTILLE
Rendez à ce Héros votre clarté céleste,
Divine raison, revenez.
Qu' un cœur est malheureux, quand vous l' abandonnez
Dans un égarement funeste!

LOGISTILLE et le chœur des Feés.
Heureux qui se défend toujours
Du charme fatal des amours !

(Les Feés continuent leurs danses autour de Roland, et Logistille évoque les Ombres des anciens Héros, pour l' aider à faire sortir Roland de son égarement.)

LOGISTILLE
O vous dont le nom plein de gloire
Dans la nuit du trépas n' est point enseveli;
Vous dont la célèbre mémoire
Ttriomphe pour jamais du temps et de l' oubli,
Venez, héroïques Ombres;
Venez seconder nos efforts ;
Sortez des retraites sombres
Du profond empire des morts.

(Les Ombres des anciens Héros paraissent.)

ACTE 5 SCENE 3
LOGISTILLE, troupe de Feés, troupe d'Ombres de Héros.

LOGISTILLE
Roland, courez aux armes.
Que la gloire a de charmes !
L' amour de ses divins appas
Fait vivre au delà du trépas.

LOGISTILLE et le Chœur des Ombres des Héros.
Roland, courez aux armes.
Que la gloire a de charmes !

(A la voix des Héros, Roland sort de son sommeil, et recommence à se servir de sa raison.)

ROLAND
Quel secours vient me dégager
De ma fatale flâme ?
Ciel ! Sans horreur puis-je songer
Au désordre où l'Amour avait reduit mon âme !
Errant, insensé, furieux,
J' ai fait de ma faiblesse un spectacle odieux ;
Quel reproche à jamais ne dois-je point me faire ?
Malheureux ! la raison m'éclaire
Pour offrir ma honte à mes yeux !
Que survivre à ma gloire est un suplice extrême !
Infortuné Roland, cherche un antre écarté,
Va, s' il se peut, te cacher à toi même
Dans l'éternelle obscurité.

LOGISTILLE arrêtant Roland.
Modérez la tristesse
Qui saisit votre cœur :
Quel Héros, quel vainqueur
Est exempt de faiblesse ?

Le Chœur des Ombres des Héros.
Sortez pour jamais en ce jour
Des liens honteux de l'Amour.

LOGISTILLE
Allez, suivez la gloire.

ROLAND
Allons, courons aux armes.
Que la gloire a de charmes !

Le Chœur des Feés et le Chœur des Ombres des Héros.
Roland, courez aux armes :
Que la gloire a de charmes!

(Les Fées, et les Ombres des Héros, témoignent par des danses, la joie qu' elles ont de la guérison de Roland, la gloire suivie de la renommée et précédée de la terreur vient presser ROLAND d' aller délivrer son pais.)

ACTE 5 SCENE 4
LA GLOIRE, LA RENOMMÉE, LA TERREUR, suite de La Gloire, ROLAND, LOGISTILLE, troupe de Feés, troupe d'Ombres de Héros.

LA GLOIRE
Roland, il faut armer votre invincible bras;
La Terreur se prépare à devancer vos pas :
Sauvez votre pays d' une guerre cruelle;
Ne suivez plus l'Amour : c' est un guide infidèle.
Non, n' oubliez jamais
Les maux que l'Amour vous a faits.

(Roland reprend ses armes que les Fées et les Héros lui presentent, il témoigne l'impatience qu' il a de partir pour obéir à la Gloire, et la Terreur vole devant lui. Les Fées et les Héros dansent pour témoigner leur joie ; et Logistille, le chœur de la suite de la Gloire, les Chœurs des Fées et des Héros chantent ensemble.)

LOGISTILLE et les Chœurs.
La Gloire vous appelle,
Ne soupirez plus que pour elle,
Non, n' oubliez jamais
Les maux que l'Amour vous a faits.

FIN.
ACTE 5.
(Le théâtre change, et représente le palais de la sage Fée LOGISTILLE.)

ACTE 5 SCENE 1
ASTOLPHE, LOGISTILLE

ASTOLPHE
Sage et divine Fée à qui tout est possible;
Vous dont le généreux secours
Pour les infortunés se déclare toujours,
Au malheur de Roland serez-vous insensible ?
Ce Héros que l'amour a rendu furieux,
Traîne une déplorable vie :
Son sort, qui fut si glorieux,
Fait autant de pitié qu' il avait fait d' envie.

LOGISTILLE
Vos justes vœux sont prévenus :
Déjà par des chemins aux mortels inconnus
J' ai fait passer Roland dans cet heureux azyle :
Le charme d' un sommeil tranquille
Suspend le mal de ce Héros ;
Mais il est difficile
De lui rendre un parfait repos.

ASTOLPHE
Je sais votre pouvoir, il faut que tout lui cède :
Votre soin m' a sauvé de cent périls affreux.
N' offririez-vous qu' un vain remède
Au trouble fatal qui possède
Lle plus grand des Héros et le plus malheureux ?

LOGISTILLE
Je puis des éléments interrompre la guerre;
Ma voix fait trembler les enfers;
J'impose silence au tonnerre,
Et j'éteins le feu des éclairs :
Mais je calme avec moins de peine
Les vents échapés de leur chaîne,
Et j'apaise plus tôt l'Ocean irrité
Qu'un cœur par l'Amour agité.

ASTOLPHE
J' attends tout pour Roland de vos soins salutaires.

LOGISTILLE
Nos efforts vont se redoubler :
Allez, éloignez-vous de nos secrets mystères;
Vos regards pourraient les troubler.

ACTE 5 SCENE 2
LOGISTILLE. ROLAND endormi, troupe de Feés.

LOGISTILLE
Par le secours d' une douce harmonie,
Calmons ce grand cœur pour jamais;
Rendons-lui sa première paix;
Puisse-t-elle chasser l' amour qui la bannie.
Heureux qui se défend toujours
Du charme fatal des amours !

(Le chœur des Feés répète ces deux derniers vers. )

(Les Feés dansent autour de Roland, et font des cérémonies mystérieuses, pour lui rendre la raison.)

LOGISTILLE
Rendez à ce Héros votre clarté céleste,
Divine raison, revenez.
Qu' un cœur est malheureux, quand vous l' abandonnez
Dans un égarement funeste!

LOGISTILLE et le chœur des Feés.
Heureux qui se défend toujours
Du charme fatal des amours !

(Les Feés continuent leurs danses autour de Roland, et Logistille évoque les Ombres des anciens Héros, pour l' aider à faire sortir Roland de son égarement.)

LOGISTILLE
O vous dont le nom plein de gloire
Dans la nuit du trépas n' est point enseveli;
Vous dont la célèbre mémoire
Ttriomphe pour jamais du temps et de l' oubli,
Venez, héroïques Ombres;
Venez seconder nos efforts ;
Sortez des retraites sombres
Du profond empire des morts.

(Les Ombres des anciens Héros paraissent.)

ACTE 5 SCENE 3
LOGISTILLE, troupe de Feés, troupe d'Ombres de Héros.

LOGISTILLE
Roland, courez aux armes.
Que la gloire a de charmes !
L' amour de ses divins appas
Fait vivre au delà du trépas.

LOGISTILLE et le Chœur des Ombres des Héros.
Roland, courez aux armes.
Que la gloire a de charmes !

(A la voix des Héros, Roland sort de son sommeil, et recommence à se servir de sa raison.)

ROLAND
Quel secours vient me dégager
De ma fatale flâme ?
Ciel ! Sans horreur puis-je songer
Au désordre où l'Amour avait reduit mon âme !
Errant, insensé, furieux,
J' ai fait de ma faiblesse un spectacle odieux ;
Quel reproche à jamais ne dois-je point me faire ?
Malheureux ! la raison m'éclaire
Pour offrir ma honte à mes yeux !
Que survivre à ma gloire est un suplice extrême !
Infortuné Roland, cherche un antre écarté,
Va, s' il se peut, te cacher à toi même
Dans l'éternelle obscurité.

LOGISTILLE arrêtant Roland.
Modérez la tristesse
Qui saisit votre cœur :
Quel Héros, quel vainqueur
Est exempt de faiblesse ?

Le Chœur des Ombres des Héros.
Sortez pour jamais en ce jour
Des liens honteux de l'Amour.

LOGISTILLE
Allez, suivez la gloire.

ROLAND
Allons, courons aux armes.
Que la gloire a de charmes !

Le Chœur des Feés et le Chœur des Ombres des Héros.
Roland, courez aux armes :
Que la gloire a de charmes!

(Les Fées, et les Ombres des Héros, témoignent par des danses, la joie qu' elles ont de la guérison de Roland, la gloire suivie de la renommée et précédée de la terreur vient presser ROLAND d' aller délivrer son pais.)

ACTE 5 SCENE 4
LA GLOIRE, LA RENOMMÉE, LA TERREUR, suite de La Gloire, ROLAND, LOGISTILLE, troupe de Feés, troupe d'Ombres de Héros.

LA GLOIRE
Roland, il faut armer votre invincible bras;
La Terreur se prépare à devancer vos pas :
Sauvez votre pays d' une guerre cruelle;
Ne suivez plus l'Amour : c' est un guide infidèle.
Non, n' oubliez jamais
Les maux que l'Amour vous a faits.

(Roland reprend ses armes que les Fées et les Héros lui presentent, il témoigne l'impatience qu' il a de partir pour obéir à la Gloire, et la Terreur vole devant lui. Les Fées et les Héros dansent pour témoigner leur joie ; et Logistille, le chœur de la suite de la Gloire, les Chœurs des Fées et des Héros chantent ensemble.)

LOGISTILLE et les Chœurs.
La Gloire vous appelle,
Ne soupirez plus que pour elle,
Non, n' oubliez jamais
Les maux que l'Amour vous a faits.

FIN.



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|