オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



Acte IV

L'Hôtel de Transylvanie
RIDEAU


LES CROUPIERS
(au fond)
Faites vos jeux, Messieurs!

UN JOUER
Mille pistoles!

2d JOUEUR
C'est tenu!

1er JOUEUR
Je double!

2d JOUEUR
Brelan!

1er JOUEUR
C'est perdu!

1er JOUEUR
(à la table des dés)
Deux...

2d JOUEUR
Cinq...

1er JOUEUR
Dix...

UNE VOIX DANS LE FOND
Cent louis!

LA VOIX DE LESCAUT
Quatre-cent louis!

LESCAUT
Vivat! j'ai gagné!

UN JOUEUR POURSUIVANT LESCAUT
Je vous jure
Que l'argent m'appartient!

LESCAUT
Du moment qu'on l'assure
Avec autant d'aplomb...

LE JOUEUR
J'avais l'As et le Roi!

LESCAUT
Recommençons alors,
Çà m'est égal à moi!

(Les Aigrefins s'avancent discrètement)

LES AIGREFINS
(quelques ténors; à demi vox et à part)
Le joueur sans prudence
Livre tout au hazard;
Mais le vrai sage pense
Que jouer est un art!
Pour la rendre opportune
Nous savons sans danger,
Nous savons sans danger,
Nous savons
Quand il faut corriger
L'erreur de la fortune!

LESCAUT
(en empochant l'argent)
Tout en jouant honnêtement
Je n'ai jamais fait autrement!
Tout en jouant honnêtement
Je n'ai jamais fait autrement!

(Il s'éloigne.)

POUSSETTE, JAVOTTE ET ROSETTE
(Toutes les trois se promènent en observant
les Joueurs et les Aigrefins; à part)
A l'Hôtel de Transylvanie.
Accourez tous, on vous en prie;
A l'Hôtel de Transylvanie,
Passez vos jours...
Passez vos nuits...

POUSSETTE
L'or vient tout seul aux plus belles!

POUSSETTE, JAVOTTE ET ROSETTE
Et c'est nous qui gagnons toujours!
Toujours! Toujours! Toujours!

LES AIGREFINS
(qui ont fait un tour, reviennent de l'autre côte)
Le joueur sans prudence
Livre tout au hazard...
Mais, le vrai sage pense
Que jouer est un art!
Pour la rendre opportune
Nous savons, sans danger,
Nous savons, sans danger,
Nous savons quand il faut corriger
L'erreur de la fortune...

(Lescaut revient, triomphant.
Il est entouré par les Aigrefins et par Poussette,
Javotte et Rosette.)

LESCAUT
(avec entrain)
C'est ici que celle que j'aime
A daigné fixer son séjour,
Et je vous dirai quelque jour...
Certains couplets que j'ai moi-même,
Faits en l'honneur de notre amour!
(bruit de l'or, au fond)
Et c'est ce bruit, ce bruit charmant, qui leur sert d'accompagnement...
C'est ce bruit, ce bruit charmant!
Ce bruit... charmant...
Qui lui sert d'accompagnement!
Celle que j'aime...
Je me pique
D'être plein de discrétion...
Pourtant...
Je vous dirai son nom... Son nom:

POUSSETTE, JAVOTTE et ROSETTE
Oui, son nom!

LESCAUT
C'est Pallas, la Dame de pique!
Et là s'arrête ma chanson!

(bruit de l'or au fond)

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE,
LESCAUT et LES AIGREFINS
Et c'est ce bruit, ce bruit charmant
Qui lui sert d'accompagnement!

LESCAUT
C'est ce bruit, ce bruit charmant
Ce bruit... charmant...

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE,
LESCAUT et LES AIGREFINS
Qui lui sert d'accompagnement!

GUILLOT DE MORFONTAINE
(qui vient d'entrer; à Lescaut)
Bravo, mon cher!

LESCAUT
Merci!

LES CROUPIERS
(au fond)
Faites vox jeux, Messieurs!

(Pendant que Guillot félicite Lescaut, Les Aigrefins remontent vers la table de Pharaon. Les Joueurs ont recommencé le jeu au fond, et Guillot a retenu auprès de lui Lescaut et les trois amis.)

GUILLOT
(avec assurance)
J'enfourche aussi Pégase
De temps en temps;
Ainsi, moi, j'ai sur le Régent fait des vers très malins,
Mais, en homme prudent...
Je gaze...
Et passe les mots dangereux...
Vous allez voir, on ne comprend que mieux!
(avec précaution)
Quand le...
(il mime ce qu'il va dire.)
C'est le Régent...
Va voir...
(même jeu)
C'est sa maîtresse...
Il dit...
(finement)
On me comprend.
Elle répond...
De votre Altesse!
Tra la la! la la!
La! la! la! la!
Tra la! la! la!
Tra la! la! la!
(à ceux qui l'entourent)
Ah! c'est badin, c'est léger!

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE ET LESCAUT
(en riant)
Et l'on ne court aucun danger!

GUILLOT
Ah! c'est piquant!
C'est badin! c'est léger!
Tra la la! la la la!
La la la la la la! la! la la! la!

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE, GUILLOT ET LESCAUT
(parlé)
Chut...

Grand Tapage
(Tout le monde se lève pour regarder les personnes qui entrent. Entrée de Manon et Des Grieux.)

GUILLOT
Mais qui donc nous arrive et fait tout ce tapage?

POUSSETTE, JAVOTTE ET ROSETTE
C'est la belle Manon avec son chevalier.

(Elle s'éloignent.)

DES GRIEUX
(regardant autour de lui d'un air sombre et inquiet)
M'y voici donc!
J'aurais dû résister...
Je n'en ai pas eu le courage!

GUILLOT
(vexé)
Le chevalier...

LESCAUT
(à Guillot)
Vous changez de visage
Et quelque chose, ici, paraît vous irriter...

GUILLOT
A bon droit je fais la grimace...
Car j'adorais Manon... et je trouve blessant
Et froissant
Qu'elle en aime un autre à ma place!

(Lescaut entraine Guillot)

LES CROUPIERS
(au fond)
Faites vos jeux, Messieurs.

(Tout le monde retourne au jeu. Manon et Des Grieux sont restés isolés sur le devant de la scène.)

MANON
(voyant que Des Grieux continue d'être triste, s'approche de lui)
De ton coeur, Des Grieux, suis-je plus souveraine?

DES GRIEUX
Manon!
(avec la plus violente passion)
Manon, sphinx étonnant,
Véritable sirêne!
Coeur trois fois féminin!
Que je t'aime et te hais!
Pour le plaisir et l'or quelle ardeur inouïe!
Ah! Folle que tu es, comme je t'aime!

MANON
(avec une perfide volupté)
Et moi... comme je t'aimerais... si tu voulais...

DES GRIEUX
Si je voulais...

MANON
(changeant de ton, et revenant à la réalité)
Notre opulence est envolée...
Chevalier, nous n'avons plus rien!
Mais ici, quand on le veut bien...
Une fortune est vite retrouvée...

DES GRIEUX
(avec trouble)
Que me dis-tu, Manon?

LESCAUT
(se rapproche de Manon)
Elle a raison!
En quelques coups de Pharaon,
Une fortune est vite retrouvée...

DES GRIEUX
(de même)
Qui? Moi? Jouer? Jamais! jamais!

LESCAUT
Vous avez tort,
Manon n'aime pas la misère...

MANON
Chevalier, si je te suis chère...
Consens, consens,...
Et tu verras qu'après
Nous serons riches!

LESCAUT
C'est probable!
La fortune n'est intraitable
Qu'avec le joueur éprouvé
Qui contre elle souvent a lutté!
Elle est douce, au contraire, à celui qui commence!

MANON
(à Des Grieux)
Tu veux bien, n'est-ce pas?

DES GRIEUX
Infernale démence!

LESCAUT
(pressant)
Venez!

DES GRIEUX
(à Manon)
Je t'aurai tout donné.

LESCAUT
(de même)
Vous gagnerez!

DES GRIEUX
Mais qu'aurai-je en retour?

LESCAUT
Vous gagnerez!

MANON
(avec élan)
Mon être tout entier, ma vie, et mon amour!

DES GRIEUX
Manon! Manon,
(avec la plus violente passion)
Sphinx étonnant, véritable sirène!
Coeur trois fois féminin!
Que je t'aime et te hais!
Pour le plaisir et l'or quelle ardeur inouïe!
Ah! folle que tu es! comme je t'aime!
Ah! faut-il donc que ma faiblesse...
Te donne jusqu'à mon honneur!
Tout jusqu'à mon honneur!

LESCAUT
Votre chance est certaine!
Jouez toujours!
Jouez sans cesse!
Jouez toujours... c'est le bonheur...
Jouez! jouez encor!
Venez! ah! vous gagnerez!
Venez! venez!
Jouez! toujours! jouez! toujours!
Ah! venez!
Acte IV

L'Hôtel de Transylvanie
RIDEAU


LES CROUPIERS
(au fond)
Faites vos jeux, Messieurs!

UN JOUER
Mille pistoles!

2d JOUEUR
C'est tenu!

1er JOUEUR
Je double!

2d JOUEUR
Brelan!

1er JOUEUR
C'est perdu!

1er JOUEUR
(à la table des dés)
Deux...

2d JOUEUR
Cinq...

1er JOUEUR
Dix...

UNE VOIX DANS LE FOND
Cent louis!

LA VOIX DE LESCAUT
Quatre-cent louis!

LESCAUT
Vivat! j'ai gagné!

UN JOUEUR POURSUIVANT LESCAUT
Je vous jure
Que l'argent m'appartient!

LESCAUT
Du moment qu'on l'assure
Avec autant d'aplomb...

LE JOUEUR
J'avais l'As et le Roi!

LESCAUT
Recommençons alors,
Çà m'est égal à moi!

(Les Aigrefins s'avancent discrètement)

LES AIGREFINS
(quelques ténors; à demi vox et à part)
Le joueur sans prudence
Livre tout au hazard;
Mais le vrai sage pense
Que jouer est un art!
Pour la rendre opportune
Nous savons sans danger,
Nous savons sans danger,
Nous savons
Quand il faut corriger
L'erreur de la fortune!

LESCAUT
(en empochant l'argent)
Tout en jouant honnêtement
Je n'ai jamais fait autrement!
Tout en jouant honnêtement
Je n'ai jamais fait autrement!

(Il s'éloigne.)

POUSSETTE, JAVOTTE ET ROSETTE
(Toutes les trois se promènent en observant
les Joueurs et les Aigrefins; à part)
A l'Hôtel de Transylvanie.
Accourez tous, on vous en prie;
A l'Hôtel de Transylvanie,
Passez vos jours...
Passez vos nuits...

POUSSETTE
L'or vient tout seul aux plus belles!

POUSSETTE, JAVOTTE ET ROSETTE
Et c'est nous qui gagnons toujours!
Toujours! Toujours! Toujours!

LES AIGREFINS
(qui ont fait un tour, reviennent de l'autre côte)
Le joueur sans prudence
Livre tout au hazard...
Mais, le vrai sage pense
Que jouer est un art!
Pour la rendre opportune
Nous savons, sans danger,
Nous savons, sans danger,
Nous savons quand il faut corriger
L'erreur de la fortune...

(Lescaut revient, triomphant.
Il est entouré par les Aigrefins et par Poussette,
Javotte et Rosette.)

LESCAUT
(avec entrain)
C'est ici que celle que j'aime
A daigné fixer son séjour,
Et je vous dirai quelque jour...
Certains couplets que j'ai moi-même,
Faits en l'honneur de notre amour!
(bruit de l'or, au fond)
Et c'est ce bruit, ce bruit charmant, qui leur sert d'accompagnement...
C'est ce bruit, ce bruit charmant!
Ce bruit... charmant...
Qui lui sert d'accompagnement!
Celle que j'aime...
Je me pique
D'être plein de discrétion...
Pourtant...
Je vous dirai son nom... Son nom:

POUSSETTE, JAVOTTE et ROSETTE
Oui, son nom!

LESCAUT
C'est Pallas, la Dame de pique!
Et là s'arrête ma chanson!

(bruit de l'or au fond)

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE,
LESCAUT et LES AIGREFINS
Et c'est ce bruit, ce bruit charmant
Qui lui sert d'accompagnement!

LESCAUT
C'est ce bruit, ce bruit charmant
Ce bruit... charmant...

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE,
LESCAUT et LES AIGREFINS
Qui lui sert d'accompagnement!

GUILLOT DE MORFONTAINE
(qui vient d'entrer; à Lescaut)
Bravo, mon cher!

LESCAUT
Merci!

LES CROUPIERS
(au fond)
Faites vox jeux, Messieurs!

(Pendant que Guillot félicite Lescaut, Les Aigrefins remontent vers la table de Pharaon. Les Joueurs ont recommencé le jeu au fond, et Guillot a retenu auprès de lui Lescaut et les trois amis.)

GUILLOT
(avec assurance)
J'enfourche aussi Pégase
De temps en temps;
Ainsi, moi, j'ai sur le Régent fait des vers très malins,
Mais, en homme prudent...
Je gaze...
Et passe les mots dangereux...
Vous allez voir, on ne comprend que mieux!
(avec précaution)
Quand le...
(il mime ce qu'il va dire.)
C'est le Régent...
Va voir...
(même jeu)
C'est sa maîtresse...
Il dit...
(finement)
On me comprend.
Elle répond...
De votre Altesse!
Tra la la! la la!
La! la! la! la!
Tra la! la! la!
Tra la! la! la!
(à ceux qui l'entourent)
Ah! c'est badin, c'est léger!

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE ET LESCAUT
(en riant)
Et l'on ne court aucun danger!

GUILLOT
Ah! c'est piquant!
C'est badin! c'est léger!
Tra la la! la la la!
La la la la la la! la! la la! la!

POUSSETTE, JAVOTTE, ROSETTE, GUILLOT ET LESCAUT
(parlé)
Chut...

Grand Tapage
(Tout le monde se lève pour regarder les personnes qui entrent. Entrée de Manon et Des Grieux.)

GUILLOT
Mais qui donc nous arrive et fait tout ce tapage?

POUSSETTE, JAVOTTE ET ROSETTE
C'est la belle Manon avec son chevalier.

(Elle s'éloignent.)

DES GRIEUX
(regardant autour de lui d'un air sombre et inquiet)
M'y voici donc!
J'aurais dû résister...
Je n'en ai pas eu le courage!

GUILLOT
(vexé)
Le chevalier...

LESCAUT
(à Guillot)
Vous changez de visage
Et quelque chose, ici, paraît vous irriter...

GUILLOT
A bon droit je fais la grimace...
Car j'adorais Manon... et je trouve blessant
Et froissant
Qu'elle en aime un autre à ma place!

(Lescaut entraine Guillot)

LES CROUPIERS
(au fond)
Faites vos jeux, Messieurs.

(Tout le monde retourne au jeu. Manon et Des Grieux sont restés isolés sur le devant de la scène.)

MANON
(voyant que Des Grieux continue d'être triste, s'approche de lui)
De ton coeur, Des Grieux, suis-je plus souveraine?

DES GRIEUX
Manon!
(avec la plus violente passion)
Manon, sphinx étonnant,
Véritable sirêne!
Coeur trois fois féminin!
Que je t'aime et te hais!
Pour le plaisir et l'or quelle ardeur inouïe!
Ah! Folle que tu es, comme je t'aime!

MANON
(avec une perfide volupté)
Et moi... comme je t'aimerais... si tu voulais...

DES GRIEUX
Si je voulais...

MANON
(changeant de ton, et revenant à la réalité)
Notre opulence est envolée...
Chevalier, nous n'avons plus rien!
Mais ici, quand on le veut bien...
Une fortune est vite retrouvée...

DES GRIEUX
(avec trouble)
Que me dis-tu, Manon?

LESCAUT
(se rapproche de Manon)
Elle a raison!
En quelques coups de Pharaon,
Une fortune est vite retrouvée...

DES GRIEUX
(de même)
Qui? Moi? Jouer? Jamais! jamais!

LESCAUT
Vous avez tort,
Manon n'aime pas la misère...

MANON
Chevalier, si je te suis chère...
Consens, consens,...
Et tu verras qu'après
Nous serons riches!

LESCAUT
C'est probable!
La fortune n'est intraitable
Qu'avec le joueur éprouvé
Qui contre elle souvent a lutté!
Elle est douce, au contraire, à celui qui commence!

MANON
(à Des Grieux)
Tu veux bien, n'est-ce pas?

DES GRIEUX
Infernale démence!

LESCAUT
(pressant)
Venez!

DES GRIEUX
(à Manon)
Je t'aurai tout donné.

LESCAUT
(de même)
Vous gagnerez!

DES GRIEUX
Mais qu'aurai-je en retour?

LESCAUT
Vous gagnerez!

MANON
(avec élan)
Mon être tout entier, ma vie, et mon amour!

DES GRIEUX
Manon! Manon,
(avec la plus violente passion)
Sphinx étonnant, véritable sirène!
Coeur trois fois féminin!
Que je t'aime et te hais!
Pour le plaisir et l'or quelle ardeur inouïe!
Ah! folle que tu es! comme je t'aime!
Ah! faut-il donc que ma faiblesse...
Te donne jusqu'à mon honneur!
Tout jusqu'à mon honneur!

LESCAUT
Votre chance est certaine!
Jouez toujours!
Jouez sans cesse!
Jouez toujours... c'est le bonheur...
Jouez! jouez encor!
Venez! ah! vous gagnerez!
Venez! venez!
Jouez! toujours! jouez! toujours!
Ah! venez!



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|