オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

対訳完成作品一覧

その他対訳完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

TROISIÈME ACTE

PREMIÈRE SCÈNE
Une caverne sombre avec un labyrinthe plein de couloirs obscurs et entournée de rochers mousseux, tombants. Orphée mène encore Eurydice par la main sans le regarder.

N° 38 - Récit

ORPHÉE
à Eurydice
Viens, viens, Eurydice, suis-moi,
Unique et doux objet de l'amour plus tendre.

EURYDICE
surprise
C'est toi…? je te vois…?
Ciel! devais-je m'attendre…?

ORPHÉE
avec précipitation
Oui, tu vois ton époux. J'ai voulu vivre encore,
Et je viens t'arracher au séjour de la mort!
Touché de mon ardeur fidèle,
Jupiter au jour te rappelle.

EURYDICE
Quoi! je vis, et pour toi?
Ah, grands dieux, quel bonheur!

ORPHÉE
Eurydice, suis-moi…,
Profitons sans retard de la faveur céleste;
Sortons, fuyons ce lieu funeste.
Non, tu n'es plus une ombre,
Et le dieu des amours
Va nous réunir pour toujours.

EURYDICE
Qu'entends-je? ah! se peut-il?
Heureuse destinée!
Eh quoi, nous pourrons resserrer
Les noeuds d'amour et d'hyménée?

ORPHÉE
Oui, suis mes pas sans différer.

EURYDICE
Mais, par ta main ma main n'est plus pressée…!
Quoi! tu fuis ces regards que tu chérissais tant!
Ton coeur pour Eurydice est-il indifférent?
La fraîcheur de mes traits serait-elle effacée?

ORPHÉE
à part
Oh dieux! quelle contrainte!
haut
Eurydice, suis-moi…,
Fuyons de ces lieux, le temps presse;
Je voudrais t'exprimer l'excès de ma tendresse…;
à part
Mais je ne puis, oh! trop funeste loi!

EURYDICE
Un seul de tes regards...

ORPHÉE
Tu me glaces d'effroi!

EURYDICE
Ah! barbare!
Sont-ce là les douceurs que ton coeur me prépare?
Est-ce donc là le prix de mon amour?
Oh fortune jalouse!
Orphée, hélas! se refuse en ce jour
Aux transports innocents de sa fidèle épouse.

ORPHÉE
sent qu'elle est près de lui, il saisit sa main voulant l'emmener
Par tes soupçons, cesse de m'outrager.

EURYDICE
indignée retire sa main
Tu me rends à la vie, et c'est pour m'affliger!
Dieux, reprenez un bienfait que j'abhorre!
Ah! cruel époux, laisse-moi!

N° 39 - Duo

ORPHÉE
Viens! Suis un époux qui t'adore.

EURYDICE
Non, ingrat, je préfère encore
La mort qui m'éloigne de toi.

ORPHÉE
Vois ma peine!

EURYDICE
Laisse Eurydice!

ORPHÉE
Ah! cruelle! Quelle injustice!
Ah viens! je t'implore, suis mes pas!

EURYDICE
Parle, réponds, je t'en supplie!

ORPHÉE
Dut-il m'en coûter la vie,
Non, je ne parlerai pas.

ORPHÉE ET EURYDICE
chacun à part
Dieux, soyez-moi favorables!
Voyez mes pleurs,
Dieux secourables!
Quels tourments insupportables!
Quelles rigueurs
Mêlez-vous à vos faveurs!

Chacun d'eux se dirige vers un autre côté de la scène où ils restent adossés à un arbre ou à un rocher.

N° 40 - Récit

EURYDICE
Mais d'où vient qu'il persiste à garder le silence?
Quels secrets veut-il me cacher?
Au séjour de la mort devait-il m'arracher
Pour m'accabler de son indifférence?
Oh destin rigoureux!
Ma force m'abandonne,
Le voile de la mort retombe sur mes yeux!
Je frémis, je languis,
Je frissonne, je tremble, je pâlis,
Mon coeur palpite,
Un trouble secret m'agite,
Tous mes sens sont saisis d'horreur
Et je succombe à ma douleur.

N° 41 - Air et Duo

EURYDICE
Fortune ennemie,
Quelle barbarie!
Ne me rends-tu la vie
Que pour les tourments?

Je goûtais les charmes
D'un repos sans alarmes,

ORPHÉE
Ses injustes soupçons
Redoublent mes tourments!
Que dire? que faire?
Elle me désespère,

EURYDICE
Le trouble, les larmes
Remplissent aujourd'hui
Mes malheureux moments.
Je goûtais les charmes etc.

ORPHÉE
Ne pourrai-je calmer
Le trouble de mes sens?
Que mon sort est à plaindre!
Je ne puis me contraindre!

EURYDICE
Je frissonne, je tremble.
Fortune ennemie, etc.

N° 42 - Récit

ORPHÉE
à part
Quelle épreuve cruelle!

EURYDICE
Tu m'abandonnes, cher Orphée!
En ce moment ton épouse désolée
Implore en vain tes secours;
O dieux! à vous seuls j'ai recours.
Dois-je finir mes jours
Sans un regard de ce que j'aime?

ORPHÉE
à part
Je sens mon courage expirer,
Et ma raison se perd
Dans mon amour extrême;
J'oublie et la défense, Eurydice et moi même.
Il fait un mouvement pour se retourner et tout à coup se retient.
Ciel!

EURYDICE
Cher époux, je puis à peine respirer.

Elle tombe sur un rocher.

ORPHÉE
fort
Rassure-toi, je vais tout dire...
Apprends....
à part
Que fais-je!... Justes dieux,
Quand finirez-vous mon martyre?

EURYDICE
Reçois donc mes derniers adieux,
Et souviens-toi d'Eurydice...

ORPHÉE
à part
Où suis-je? Je ne puis résister à ses pleurs.
fort
Non, le ciel ne veut pas un plus grand sacrifice.
Il se retourne avec impétuosité et regarde Eurydice.
Oh ma chère Eurydice..

EURYDICE
Fait un effort de se lever
Orphée! o ciel! je meurs...
Elle meurt.

ORPHÉE
Malheureux, qu'ai-je fait?
Et dans quel précipice
M'a plongé mon funeste amour?
S'approche de Eurydice avec précipitation
Chère épouse!… Eurydice!
Eurydice!… Chère épouse!
Le secoue
Elle ne m'entend plus, je la perds à jamais!
C'est moi qui lui ravis le jour!
Loi fatale!
Cruel remords!
Ma peine est sans égale.
Dans ce moment funeste
Le désespoir, la mort
Est tout ce qui me reste.

N° 43 - Air

ORPHÉE
J'ai perdu mon Eurydice,
Rien n'égale mon malheur;
Sort cruel! quelle rigueur!
Rien n'égale mon malheur!
Je succombe à ma douleur!
Eurydice…, Eurydice…,
Réponds, quel supplice!
Réponds-moi!
C'est ton époux fidèle;
Entends ma voix qui t'appelle…

J'ai perdu mon Eurydice, etc.

Eurydice, Eurydice!
Mortel silence! Vaine espérance!
Quelle souffrance!
Quel tourment déchire mon coeur!

J'ai perdu mon Eurydice, etc.

N° 44 - Récit

Ah! puisse ma douleur finir avec ma vie!
Je ne survivrai pas à ce dernier revers.
Je touche encore aux portes des enfers,
J'aurai bientôt rejoint mon épouse chérie.
Oui, je te suis, tendre objet de ma foi,
Je te suis, attends-moi!
Tu ne me seras plus ravie,
Et la mort pour jamais va m'unir avec toi.

Lorsqu'il est sur le point de se tuer, l'Amour apparaît.


DEUXIÈME SCÈNE

N° 45 - Récit

L'AMOUR
lui arrache le poignard
Arrête, Orphée!

ORPHÉE
O ciel! Qui pourrait en ce jour
Retenir le transport de mon âme égarée?

L'AMOUR
Calme ta fureur insensée;
Arrête, et reconnais l'Amour
Qui veille sur ta destinée.

ORPHÉE
Qu'exigez-vous de moi?

L'AMOUR
Tu viens de me prouver ta constance et ta foi;
Je vais faire cesser ton martyre.
Il touche Eurydice et la ranime.
Eurydice…! respire!
Du plus fidèle époux viens couronner les feux.

ORPHÉE
Mon Eurydice!

EURYDICE
Orphée!

ORPHÉE
Ah! justes dieux!
Quelle est notre reconnaissance!

L'AMOUR
Ne doutez plus de ma puissance!
Je viens vous retirer de cet affreux séjour,
Jouissez désormais des plaisirs de l'amour!

N° 51 - Trio

EURYDICE
Tendre amour, que tes chaînes
Ont de charmes pour nos coeurs!

ORPHÉE
Tendre amour, à tes peines
Que tu mêles de douceurs!

L'AMOUR
Je dédommage tous les coeurs
Par un instant de mes faveurs.

EURYDICE
Tendre amour, que tes chaînes, etc.

ORPHÉE
Tendre amour, à tes peines, etc.

L'AMOUR
Que l'ardeur qui vous enflamme,
Toujours règne dans votre âme,
Ne craignez plus mes rigueurs;
Je dédommage tous les coeurs!

ORPHÉE ET EURYDICE
Quels transports et quel délire,
O tendre amour, ta faveur nous inspire,
Célébrons pour jamais.
Célébrons tes bienfaits.

L'AMOUR
Célébrez pour jamais mes bienfaits etc.


SCÈNE FINALE
Un magnifique temple consacré à l'amour -
L'Amour, Orphée et Eurydice. Devant eux marche une nombreuse troupe de bergers et de bergères fêtant le retour d'Eurydice par leur chant et leurs joyeuses danses.

Ballet du Triomphe et de l'Amour

Air et Choeur

ORPHÉE
L'amour triomphe,
Et tout ce qui respire
Sert l'empire de la beauté;
Sa chaîne agréable
Est préférable à la liberté.

BERGERS ET BERGÈRES
L'amour triomphe etc.

L'AMOUR
Dans les peines, dans les alarmes
Je fais souvent languir les coeurs;
Mais dans un instant mes charmes
Font pour jamais oublier mes rigueurs.

BERGERS ET BERGÈRES
L'amour triomphe, etc.

EURYDICE
Si la cruelle jalousie
A troublé mes tendres désirs,
Les douceurs dont elle est suivie,
Sont des chaînes de plaisirs.

BERGERS ET BERGÈRES
L'amour triomphe, etc.

La danse retourne
TROISIÈME ACTE

PREMIÈRE SCÈNE
Une caverne sombre avec un labyrinthe plein de couloirs obscurs et entournée de rochers mousseux, tombants. Orphée mène encore Eurydice par la main sans le regarder.

N° 38 - Récit

ORPHÉE
à Eurydice
Viens, viens, Eurydice, suis-moi,
Unique et doux objet de l'amour plus tendre.

EURYDICE
surprise
C'est toi…? je te vois…?
Ciel! devais-je m'attendre…?

ORPHÉE
avec précipitation
Oui, tu vois ton époux. J'ai voulu vivre encore,
Et je viens t'arracher au séjour de la mort!
Touché de mon ardeur fidèle,
Jupiter au jour te rappelle.

EURYDICE
Quoi! je vis, et pour toi?
Ah, grands dieux, quel bonheur!

ORPHÉE
Eurydice, suis-moi…,
Profitons sans retard de la faveur céleste;
Sortons, fuyons ce lieu funeste.
Non, tu n'es plus une ombre,
Et le dieu des amours
Va nous réunir pour toujours.

EURYDICE
Qu'entends-je? ah! se peut-il?
Heureuse destinée!
Eh quoi, nous pourrons resserrer
Les noeuds d'amour et d'hyménée?

ORPHÉE
Oui, suis mes pas sans différer.

EURYDICE
Mais, par ta main ma main n'est plus pressée…!
Quoi! tu fuis ces regards que tu chérissais tant!
Ton coeur pour Eurydice est-il indifférent?
La fraîcheur de mes traits serait-elle effacée?

ORPHÉE
à part
Oh dieux! quelle contrainte!
haut
Eurydice, suis-moi…,
Fuyons de ces lieux, le temps presse;
Je voudrais t'exprimer l'excès de ma tendresse…;
à part
Mais je ne puis, oh! trop funeste loi!

EURYDICE
Un seul de tes regards...

ORPHÉE
Tu me glaces d'effroi!

EURYDICE
Ah! barbare!
Sont-ce là les douceurs que ton coeur me prépare?
Est-ce donc là le prix de mon amour?
Oh fortune jalouse!
Orphée, hélas! se refuse en ce jour
Aux transports innocents de sa fidèle épouse.

ORPHÉE
sent qu'elle est près de lui, il saisit sa main voulant l'emmener
Par tes soupçons, cesse de m'outrager.

EURYDICE
indignée retire sa main
Tu me rends à la vie, et c'est pour m'affliger!
Dieux, reprenez un bienfait que j'abhorre!
Ah! cruel époux, laisse-moi!

N° 39 - Duo

ORPHÉE
Viens! Suis un époux qui t'adore.

EURYDICE
Non, ingrat, je préfère encore
La mort qui m'éloigne de toi.

ORPHÉE
Vois ma peine!

EURYDICE
Laisse Eurydice!

ORPHÉE
Ah! cruelle! Quelle injustice!
Ah viens! je t'implore, suis mes pas!

EURYDICE
Parle, réponds, je t'en supplie!

ORPHÉE
Dut-il m'en coûter la vie,
Non, je ne parlerai pas.

ORPHÉE ET EURYDICE
chacun à part
Dieux, soyez-moi favorables!
Voyez mes pleurs,
Dieux secourables!
Quels tourments insupportables!
Quelles rigueurs
Mêlez-vous à vos faveurs!

Chacun d'eux se dirige vers un autre côté de la scène où ils restent adossés à un arbre ou à un rocher.

N° 40 - Récit

EURYDICE
Mais d'où vient qu'il persiste à garder le silence?
Quels secrets veut-il me cacher?
Au séjour de la mort devait-il m'arracher
Pour m'accabler de son indifférence?
Oh destin rigoureux!
Ma force m'abandonne,
Le voile de la mort retombe sur mes yeux!
Je frémis, je languis,
Je frissonne, je tremble, je pâlis,
Mon coeur palpite,
Un trouble secret m'agite,
Tous mes sens sont saisis d'horreur
Et je succombe à ma douleur.

N° 41 - Air et Duo

EURYDICE
Fortune ennemie,
Quelle barbarie!
Ne me rends-tu la vie
Que pour les tourments?

Je goûtais les charmes
D'un repos sans alarmes,

ORPHÉE
Ses injustes soupçons
Redoublent mes tourments!
Que dire? que faire?
Elle me désespère,

EURYDICE
Le trouble, les larmes
Remplissent aujourd'hui
Mes malheureux moments.
Je goûtais les charmes etc.

ORPHÉE
Ne pourrai-je calmer
Le trouble de mes sens?
Que mon sort est à plaindre!
Je ne puis me contraindre!

EURYDICE
Je frissonne, je tremble.
Fortune ennemie, etc.

N° 42 - Récit

ORPHÉE
à part
Quelle épreuve cruelle!

EURYDICE
Tu m'abandonnes, cher Orphée!
En ce moment ton épouse désolée
Implore en vain tes secours;
O dieux! à vous seuls j'ai recours.
Dois-je finir mes jours
Sans un regard de ce que j'aime?

ORPHÉE
à part
Je sens mon courage expirer,
Et ma raison se perd
Dans mon amour extrême;
J'oublie et la défense, Eurydice et moi même.
Il fait un mouvement pour se retourner et tout à coup se retient.
Ciel!

EURYDICE
Cher époux, je puis à peine respirer.

Elle tombe sur un rocher.

ORPHÉE
fort
Rassure-toi, je vais tout dire...
Apprends....
à part
Que fais-je!... Justes dieux,
Quand finirez-vous mon martyre?

EURYDICE
Reçois donc mes derniers adieux,
Et souviens-toi d'Eurydice...

ORPHÉE
à part
Où suis-je? Je ne puis résister à ses pleurs.
fort
Non, le ciel ne veut pas un plus grand sacrifice.
Il se retourne avec impétuosité et regarde Eurydice.
Oh ma chère Eurydice..

EURYDICE
Fait un effort de se lever
Orphée! o ciel! je meurs...
Elle meurt.

ORPHÉE
Malheureux, qu'ai-je fait?
Et dans quel précipice
M'a plongé mon funeste amour?
S'approche de Eurydice avec précipitation
Chère épouse!… Eurydice!
Eurydice!… Chère épouse!
Le secoue
Elle ne m'entend plus, je la perds à jamais!
C'est moi qui lui ravis le jour!
Loi fatale!
Cruel remords!
Ma peine est sans égale.
Dans ce moment funeste
Le désespoir, la mort
Est tout ce qui me reste.

N° 43 - Air

ORPHÉE
J'ai perdu mon Eurydice,
Rien n'égale mon malheur;
Sort cruel! quelle rigueur!
Rien n'égale mon malheur!
Je succombe à ma douleur!
Eurydice…, Eurydice…,
Réponds, quel supplice!
Réponds-moi!
C'est ton époux fidèle;
Entends ma voix qui t'appelle…

J'ai perdu mon Eurydice, etc.

Eurydice, Eurydice!
Mortel silence! Vaine espérance!
Quelle souffrance!
Quel tourment déchire mon coeur!

J'ai perdu mon Eurydice, etc.

N° 44 - Récit

Ah! puisse ma douleur finir avec ma vie!
Je ne survivrai pas à ce dernier revers.
Je touche encore aux portes des enfers,
J'aurai bientôt rejoint mon épouse chérie.
Oui, je te suis, tendre objet de ma foi,
Je te suis, attends-moi!
Tu ne me seras plus ravie,
Et la mort pour jamais va m'unir avec toi.

Lorsqu'il est sur le point de se tuer, l'Amour apparaît.


DEUXIÈME SCÈNE

N° 45 - Récit

L'AMOUR
lui arrache le poignard
Arrête, Orphée!

ORPHÉE
O ciel! Qui pourrait en ce jour
Retenir le transport de mon âme égarée?

L'AMOUR
Calme ta fureur insensée;
Arrête, et reconnais l'Amour
Qui veille sur ta destinée.

ORPHÉE
Qu'exigez-vous de moi?

L'AMOUR
Tu viens de me prouver ta constance et ta foi;
Je vais faire cesser ton martyre.
Il touche Eurydice et la ranime.
Eurydice…! respire!
Du plus fidèle époux viens couronner les feux.

ORPHÉE
Mon Eurydice!

EURYDICE
Orphée!

ORPHÉE
Ah! justes dieux!
Quelle est notre reconnaissance!

L'AMOUR
Ne doutez plus de ma puissance!
Je viens vous retirer de cet affreux séjour,
Jouissez désormais des plaisirs de l'amour!

N° 51 - Trio

EURYDICE
Tendre amour, que tes chaînes
Ont de charmes pour nos coeurs!

ORPHÉE
Tendre amour, à tes peines
Que tu mêles de douceurs!

L'AMOUR
Je dédommage tous les coeurs
Par un instant de mes faveurs.

EURYDICE
Tendre amour, que tes chaînes, etc.

ORPHÉE
Tendre amour, à tes peines, etc.

L'AMOUR
Que l'ardeur qui vous enflamme,
Toujours règne dans votre âme,
Ne craignez plus mes rigueurs;
Je dédommage tous les coeurs!

ORPHÉE ET EURYDICE
Quels transports et quel délire,
O tendre amour, ta faveur nous inspire,
Célébrons pour jamais.
Célébrons tes bienfaits.

L'AMOUR
Célébrez pour jamais mes bienfaits etc.


SCÈNE FINALE
Un magnifique temple consacré à l'amour -
L'Amour, Orphée et Eurydice. Devant eux marche une nombreuse troupe de bergers et de bergères fêtant le retour d'Eurydice par leur chant et leurs joyeuses danses.

Ballet du Triomphe et de l'Amour

Air et Choeur

ORPHÉE
L'amour triomphe,
Et tout ce qui respire
Sert l'empire de la beauté;
Sa chaîne agréable
Est préférable à la liberté.

BERGERS ET BERGÈRES
L'amour triomphe etc.

L'AMOUR
Dans les peines, dans les alarmes
Je fais souvent languir les coeurs;
Mais dans un instant mes charmes
Font pour jamais oublier mes rigueurs.

BERGERS ET BERGÈRES
L'amour triomphe, etc.

EURYDICE
Si la cruelle jalousie
A troublé mes tendres désirs,
Les douceurs dont elle est suivie,
Sont des chaînes de plaisirs.

BERGERS ET BERGÈRES
L'amour triomphe, etc.

La danse retourne

|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|