オペラ作曲家別索引

オペラ対訳完成

その他対訳完成

対訳一部完成

このサイトについて

アクセス数

  • 今日  -
  • 昨日  -
  • 累計  -

翻訳エンジン


bose_soundlink_color_ii



SCÈNE V
Les mêmes, habitants d'Unterwald.

CHŒUR D'UNTERWALD
à demi-voix
Amis de la patrie!

GUILLAUME
O bonheur!

ARNOLD
O vengeance!

GUILLAUME, WALTER et ARNOLD
Honneur, honneur à leur présence!

LE CHŒUR
Nous avons su braver, nous avons su franchir
Les périls comme la distance.
Les torrents, les forêts n'ont pu nous retenir;
Notre audace au Rütli nous a fait parvenir
Sous l'escorte de la prudence.

GUILLAUME
Du canton d'Unterwald, ô vous généreux fils,
Ce noble empressement n'a rien qui nous étonne.

WALTER
On saura l'imiter: de nos frères de Schwitz
J'entends la trompe qui résonne;
De tes enfants sois fier, ô mon pays!


SCÈNE VI
Les mêmes, habitants de Schwitz.

CHŒUR DE SCHWITZ
En ce temps de misère,
Une race étrangère
Épiant nos douleurs,
Nous condamne au mystère.
Que ce bois solitaire
Seul connaisse nos pleurs.

GUILLAUME
à Arnold et à Walter
On pardonne la crainte à de si grands malheurs;
Mais croyez-en mon espérance,
Leurs cœurs répondront à nos cœurs:
Honneur, honneur à leur présence!

GUILLAUME, ARNOLD, WALTER et LES HABITANTS D'UNTERWALD
Honneur, honneur à leur présence!

WALTER
Du seul canton d'Uri nous regrettons l'absence.

GUILLAUME
Pour dérober la trace de leurs pas,
Pour mieux cacher nos saintes trames,
Non frères, sur les eaux, s'ouvrent avec leurs rames
Un chemin qui ne trahit pas.

WALTER
De prompts effets la promesse est suivie,
N'entends-tu pas?…

GUILLAUME
Qui vient?


SCÈNE VII
Les mêmes, habitants d'Uri.

CHOEUR D'URI
Amis de la patrie!

GUILLAUME
Honneur aux soutiens de nos droits!

TOUS
moins les habitants d'Uri
Honneur aux soutiens de nos droits!

CHOEUR D'URI
Guillaume, tu le vois,
Trois peuples à ta voix,
Sont armés de leurs droits
Contre un pouvoir infâme.
Parle, et les fiers accents,
Jaillissant de ton âme,
Soudain en traits de flamme
Embraseront nos sens!

CHOEUR GÉNÉRAL
Guillaume, tu le vois,
Trois peuples à ta voix,
Sont armés de leurs droits
Contre un pouvoir infâme.
Parle, et les fiers accents,
Jaillissant de ton âme,
Soudain en traits de flamme
Embraseront nos sens!

GUILLAUME
se plaçant au milieu des députés des trois cantons
L'avalanche roulant du haut de nos montagnes,
Lançant la mort sur nos campagnes,
Renferme dans ses flancs
Des maux moins accablants
Que n'en sème après lui chaque pas des tyrans.
C'est à nous, à notre courage
À purger ce rivage
Des maîtres détestés.

CHŒUR DE SCHWITZ
De la guerre c'est la menace;
Malgré nous la terreur nous glace.

WALTER
Où donc est votre antique audace?
Mille ans nos aïeux indomptés
Ont défendu leurs vieilles libertés;
Est-ce en vous que s'éteint leur race?

CHŒUR DE SCHWITZ
Malgré nous la terreur nous glace.

GUILLAUME
Accoutumés aux maux long-temps soufferts,
Si vous ne sentez plus le fardeau de vos fers,
Songez du moins à vos familles;
Vos pères, vos femmes, vos filles
N'ont plus d'asile en vos foyers.

WALTER
Il n'est plus parmi nous de toits hospitaliers.

GUILLAUME
Amis, contre ce joug infâme
En vain l'humanité réclame;
Nos oppresseurs sont triomphants.
Un esclave n'a point de femme,
Un esclave n'a pas d'enfants.

CHŒUR GÉNÉRAL
Un esclave n'a point de femme,
Un esclave n'a pas d'enfants.
C'est trop souffrir, que faut-il faire?

ARNOLD
se réveillant tout à coup de l'abattement où il était resté plongé
Venger le trépas de mon père.

LE CHŒUR
Quoi! ton père?

ARNOLD
Il est mort.

LE CHOEUR
Quel crime était le sien?

ARNOLD
Son crime, hélas! c'est le vôtre et le mien,
Celui de tous! il aimait sa patrie.

LE CHŒUR
O meurtre abominable, impie!

GUILLAUME
Soyons dignes enfin du sang dont nous sortons;
Dans l'ombre et le silence,
Du glaive et de la lance
Armez les trois cantons.

LE CHŒUR
Dans l'ombre et le silence,
Du glaive et de la lance
Armons les trois cantons.

GUILLAUME
Près du lac, quand luiront les signaux de vengeance,
Nous seconderez-vous?

LE CHŒUR
N'en doute pas, oui, tous.

GUILLAUME
Prêts à vaincre?

LE CHŒUR
Oui, tous.

GUILLAUME
Prêts à mourir?

LE CHOEUR
Oui, tous.

GUILLAUME
Que de nos mains les loyales étreintes
Confirment ces promesses saintes!

Serment

CHŒUR GÉNÉRAL
Jurons, jurons par nos dangers,
Par nos malheurs, par nos ancêtres,
Au Dieu des rois et des bergers,
De repousser d'injustes maîtres.
Si parmi nous il est des traîtres,
Que le soleil de son flambeau
Refuse à leurs yeux la lumière,
Le Ciel l'accès à leur prière,
Et la terre un tombeau!

ARNOLD
Voici le jour!

WALTER
Pour nous c'est un signal d'alarmes.

GUILLAUME
De victoire!

WALTER
Quel cri doit y répondre?

ARNOLD
Aux armes!

GUILLAUME et WALTER
Aux armes!

TOUS
Aux armes!
SCÈNE V
Les mêmes, habitants d'Unterwald.

CHŒUR D'UNTERWALD
à demi-voix
Amis de la patrie!

GUILLAUME
O bonheur!

ARNOLD
O vengeance!

GUILLAUME, WALTER et ARNOLD
Honneur, honneur à leur présence!

LE CHŒUR
Nous avons su braver, nous avons su franchir
Les périls comme la distance.
Les torrents, les forêts n'ont pu nous retenir;
Notre audace au Rütli nous a fait parvenir
Sous l'escorte de la prudence.

GUILLAUME
Du canton d'Unterwald, ô vous généreux fils,
Ce noble empressement n'a rien qui nous étonne.

WALTER
On saura l'imiter: de nos frères de Schwitz
J'entends la trompe qui résonne;
De tes enfants sois fier, ô mon pays!


SCÈNE VI
Les mêmes, habitants de Schwitz.

CHŒUR DE SCHWITZ
En ce temps de misère,
Une race étrangère
Épiant nos douleurs,
Nous condamne au mystère.
Que ce bois solitaire
Seul connaisse nos pleurs.

GUILLAUME
à Arnold et à Walter
On pardonne la crainte à de si grands malheurs;
Mais croyez-en mon espérance,
Leurs cœurs répondront à nos cœurs:
Honneur, honneur à leur présence!

GUILLAUME, ARNOLD, WALTER et LES HABITANTS D'UNTERWALD
Honneur, honneur à leur présence!

WALTER
Du seul canton d'Uri nous regrettons l'absence.

GUILLAUME
Pour dérober la trace de leurs pas,
Pour mieux cacher nos saintes trames,
Non frères, sur les eaux, s'ouvrent avec leurs rames
Un chemin qui ne trahit pas.

WALTER
De prompts effets la promesse est suivie,
N'entends-tu pas?…

GUILLAUME
Qui vient?


SCÈNE VII
Les mêmes, habitants d'Uri.

CHOEUR D'URI
Amis de la patrie!

GUILLAUME
Honneur aux soutiens de nos droits!

TOUS
moins les habitants d'Uri
Honneur aux soutiens de nos droits!

CHOEUR D'URI
Guillaume, tu le vois,
Trois peuples à ta voix,
Sont armés de leurs droits
Contre un pouvoir infâme.
Parle, et les fiers accents,
Jaillissant de ton âme,
Soudain en traits de flamme
Embraseront nos sens!

CHOEUR GÉNÉRAL
Guillaume, tu le vois,
Trois peuples à ta voix,
Sont armés de leurs droits
Contre un pouvoir infâme.
Parle, et les fiers accents,
Jaillissant de ton âme,
Soudain en traits de flamme
Embraseront nos sens!

GUILLAUME
se plaçant au milieu des députés des trois cantons
L'avalanche roulant du haut de nos montagnes,
Lançant la mort sur nos campagnes,
Renferme dans ses flancs
Des maux moins accablants
Que n'en sème après lui chaque pas des tyrans.
C'est à nous, à notre courage
À purger ce rivage
Des maîtres détestés.

CHŒUR DE SCHWITZ
De la guerre c'est la menace;
Malgré nous la terreur nous glace.

WALTER
Où donc est votre antique audace?
Mille ans nos aïeux indomptés
Ont défendu leurs vieilles libertés;
Est-ce en vous que s'éteint leur race?

CHŒUR DE SCHWITZ
Malgré nous la terreur nous glace.

GUILLAUME
Accoutumés aux maux long-temps soufferts,
Si vous ne sentez plus le fardeau de vos fers,
Songez du moins à vos familles;
Vos pères, vos femmes, vos filles
N'ont plus d'asile en vos foyers.

WALTER
Il n'est plus parmi nous de toits hospitaliers.

GUILLAUME
Amis, contre ce joug infâme
En vain l'humanité réclame;
Nos oppresseurs sont triomphants.
Un esclave n'a point de femme,
Un esclave n'a pas d'enfants.

CHŒUR GÉNÉRAL
Un esclave n'a point de femme,
Un esclave n'a pas d'enfants.
C'est trop souffrir, que faut-il faire?

ARNOLD
se réveillant tout à coup de l'abattement où il était resté plongé
Venger le trépas de mon père.

LE CHŒUR
Quoi! ton père?

ARNOLD
Il est mort.

LE CHOEUR
Quel crime était le sien?

ARNOLD
Son crime, hélas! c'est le vôtre et le mien,
Celui de tous! il aimait sa patrie.

LE CHŒUR
O meurtre abominable, impie!

GUILLAUME
Soyons dignes enfin du sang dont nous sortons;
Dans l'ombre et le silence,
Du glaive et de la lance
Armez les trois cantons.

LE CHŒUR
Dans l'ombre et le silence,
Du glaive et de la lance
Armons les trois cantons.

GUILLAUME
Près du lac, quand luiront les signaux de vengeance,
Nous seconderez-vous?

LE CHŒUR
N'en doute pas, oui, tous.

GUILLAUME
Prêts à vaincre?

LE CHŒUR
Oui, tous.

GUILLAUME
Prêts à mourir?

LE CHOEUR
Oui, tous.

GUILLAUME
Que de nos mains les loyales étreintes
Confirment ces promesses saintes!

Serment

CHŒUR GÉNÉRAL
Jurons, jurons par nos dangers,
Par nos malheurs, par nos ancêtres,
Au Dieu des rois et des bergers,
De repousser d'injustes maîtres.
Si parmi nous il est des traîtres,
Que le soleil de son flambeau
Refuse à leurs yeux la lumière,
Le Ciel l'accès à leur prière,
Et la terre un tombeau!

ARNOLD
Voici le jour!

WALTER
Pour nous c'est un signal d'alarmes.

GUILLAUME
De victoire!

WALTER
Quel cri doit y répondre?

ARNOLD
Aux armes!

GUILLAUME et WALTER
Aux armes!

TOUS
Aux armes!



|新しいページ|検索|ページ一覧|RSS|@ウィキご利用ガイド | 管理者にお問合せ
|ログイン|